Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 janvier 2018 - 09:47

Factures d'une PME : comment réaliser des économies ?

Article commandité

Grâce au coup de pouce annoncé par le gouvernement pour doter le Québec d'infrastructures télécoms à la hauteur des ambitions de ses entreprises, celles-ci vont véritablement pouvoir commencer à réaliser des économies sur leurs factures.

Un marché en pleine mutation : les télécoms

En décembre dernier, le gouvernement Couillard a annoncé prévoir une enveloppe de 1,5 milliard de dollars pour la facture du virage numérique. Ce développement va permettre aux PME d'aborder l'avenir plus sereinement grâce à des infrastructures adaptées aux réalités actuelles.

Emprunter le virage du numérique c'est, pour les entreprises modernes, se doter des outils nécessaires pour démultiplier leurs capacités de production et de gestion. Avec l'annonce de la mise en place d'un véritable plan de déploiement, les appels d'offres dans les télécoms vont pleuvoir.

À quoi sert l'appel d'offres ?

Cette pratique devenue courante offre de mettre en concurrence plusieurs fournisseurs de services. Cette phase de préparation à la vente « B to B » de prestations d'un certain niveau permet à une entreprise ou à un marché public de choisir le meilleur fournisseur.

De l'appel à la réception des dossiers en passant par leur consultation et les réunions de collaborateurs pour recueillir les avis, la procédure est relativement chronophage.

Mais elle permet au bout du compte de pouvoir compter sur un partenaire d'affaires solide qui a parfaitement bien intégré les besoins de l'entreprise, notamment en matière de communications.

Les étapes de l'appel d'offre

Un appel d'offres va généralement se dérouler comme suit :

  • analyse de base de l’infrastructure & recommandations

  • documentation de l’appel d’offres (ou accompagnement)

  • gestion de l’appel d’offres (invitations, soumissions, questions, etc.)

  • audition des fournisseurs

  • négociation des tarifs

  • révision des clauses légales et des règles de gouvernance

Ainsi, une PME pourra choisir un fournisseur suite à un appel d'offre en télécom en toute connaissance du marché.

Les acteurs de l'appel d'offres

L'avantage de l'appel d'offres est souvent de découvrir des prestataires ou des niveaux de prestations que l'on n'avait pas forcément inclus au départ. Les fournisseurs savent qu'ils sont en concurrence et vont redoubler d'efforts pour proposer leurs meilleurs services au prix le plus juste.

Au final, pour l'entreprise d'une certaine taille aux besoins croissants en matière de télécommunications, cet avantage concurrentiel se transforme en une somme d'économies non négligeables.

Avec l'annonce du gouvernement, de nombreux prestataires télécoms (y compris Hydro-Québec) vont commencer à aiguiser leurs armes pour séduire les PME et les corporations. Les offres actuelles au Québec ne sont pas bon marché, aussi il reste à espérer que cet appel d'air permettra l'établissement d'une saine concurrence.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.