Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 mars 2018 - 14:05

Le Carrefour d’Intercultures de Laval reçoit une aide gouvernementale de 180 581 $

Par Salle des nouvelles

L’accompagnement que les organismes locaux offrent aux personnes immigrantes et à celles issues de la diversité est un élément important dans la réussite de l’intégration de ces personnes. Le député de Chomedey, M. Guy Ouellette, au nom du ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et député de Viau, M. David Heurtel, annonce l’octroi d’une contribution financière de 180 581 $ au Carrefour d’Intercultures de Laval de la part du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI), dans le cadre de son Programme Soutien à la mission. 

Cette subvention couvre une période de trois ans, soit du 1er novembre 2017 au 31 octobre 2020.

Le Carrefour d’Intercultures de Laval favorise l’accueil, l’établissement, l’orientation et l’accompagnement des nouveaux arrivants dans leur processus d’intégration à la société québécoise. L’organisme offre plusieurs services, dont des cours de français ainsi que des programmes de jumelage et de stage en milieu de travail. Le MIDI appuie  les activités de cet organisme depuis 2011.

« L’organisme le Carrefour d’Intercultures de Laval est très engagé envers les personnes immigrantes et envers la communauté de Laval. La participation des personnes immigrantes, que ce soit en milieu de travail ou dans la vie sociale, est un acquis important pour nos collectivités. Je suis très heureux que le gouvernement appuie concrètement la mission de cet organisme. »

Guy Ouellette, député de Chomedey

« Les organismes communautaires participent activement à l’accueil et à l’accompagnement des personnes immigrantes en les aidant à accéder à un emploi et à s’intégrer à leur milieu de vie. Présents dans toutes les régions du Québec, ces organismes sont une porte d’entrée pour les personnes immigrantes et celles issues de la diversité dans leur milieu d’accueil. En appuyant la mission de partenaires comme le Carrefour d’Intercultures de Laval, nous leur donnons la possibilité de jouer pleinement leur rôle. Ce sont les personnes immigrantes et toute la société québécoise qui en bénéficient. »

David Heurtel, ministre de l’Immigration de la Diversité et de l’Inclusion et député de Viau

« Le Carrefour d’Intercultures de Laval facilite l’établissement des nouveaux arrivants au Québec et les aide dans leur intégration au sein de la communauté afin de leur permettre d’acquérir leur autonomie tout en respectant leur culture et les valeurs propres de leur pays d’origine. »

Siroun Melkonian, présidente du Carrefour d’Intercultures de Laval

Faits saillants : 

  • Le Programme Soutien à la mission permet au MIDI d’aider financièrement les organismes communautaires partenaires, conformément à la politique gouvernementale L’action communautaire : une contribution essentielle à l’exercice de la citoyenneté et au développement social du Québec.
  • Ce programme est également une reconnaissance de la contribution des organismes communautaires à la réalisation de la mission du MIDI, notamment pour favoriser la pleine participation, en français, des personnes immigrantes et des minorités ethnoculturelles à la vie collective.
  • Pour l’exercice financier 2017-2018, 1,9 M$ seront versés à un total de 37 organismes, incluant 2 regroupements et 6 nouveaux organismes. Ce financement se renouvellera sur trois ans, du 1er novembre 2017 au 31 octobre 2020, pour un investissement total de 5,8 M$.
  • Les organismes d’accueil et d’installation des personnes réfugiées prises en charge par l’État, dont les activités principales incluent du jumelage entre les familles réfugiées et les familles de la société d’accueil, recevront 420 000 $ dans le cadre de ce programme. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.