Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 mars 2018 - 10:48

Développement à l'international : les clés de la réussite

Article commandité

L’exportation est l’un des moteurs de la compétitivité pour une entreprise. Elle peut s’organiser de différentes manières : prospection commerciale, participation à des salons, accords de distribution, vente sur internet… Comment réussir votre conquête des marchés étrangers ? 5 clés pour y réussir.

1. Identifier le marché

Savoir dans quel pays exporter, quelle est votre concurrence sur place, quelles sont les attentes de vos futurs clients sont un préalable indispensable. La méconnaissance de ces paramètres constitue en effet un véritable frein à l’élaboration d’une stratégie et d’une vision à long terme.

2. S’entourer de compétences

Les investigations pour connaître votre nouveau marché risquent d’être longues et fastidieuses, même avec un programme de veille sur internet. Vous pourriez aller plus vite en faisant appel à un consultant spécialisé dans le diagnostic export.

Dans un deuxième temps, le recrutement de commerciaux biculturels vous permettra d’établir des ponts culturels et des relations commerciales plus efficaces.

La formation de vos cadres à l’export optimisera la gestion de l’information et des relations d’affaires une fois que vous serez lancé.

3. Choisir le mode d’entrée

Deux voies sont possibles pour pénétrer votre marché :

  • L’entrée directe s’effectuera avec la prise en compte des spécificités du marché : les piliers culturels, la relation au temps, les relations interpersonnelles… Un service de traduction à Montréal à vocation culturelle vous aidera à comprendre les attentes de votre clientèle locale, à adapter votre offre à ses besoins et à être plus compétitif.

  • L’entrée indirecte vous obligera à organiser un réseau de distributeurs, des relations interprofessionnelles durables et des échanges pérennes.

4. Adapter son produit au marché

Vous devrez peut-être modifier votre produit ou faire preuve d’innovation pour mieux vendre. Pensez-y.

5. Financer votre projet

Des possibilités de financement sont prévues par le gouvernement pour faciliter votre projet d’exportation:

  • Des programmes de marketing pour les zones franches,

  • Des subventions, des prêts, des aides en fonction de votre secteur d’activité ou votre région,

  • Un appui financier pour les petites et moyennes entreprises.

Demandez également les conseils de votre expert-comptable pour monter votre business plan à l’international. Il vous aidera à constituer votre dossier de demande de subvention et à réduire les risques financiers pour votre entreprise.

Se développer à l’international requiert la mise en œuvre d’un certain nombre de ressources sur le plan humain, technique et financier sur le long terme. Les retours sur investissement ne seront pas forcément immédiats mais ils seront là.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.