Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 mars 2018 - 14:18

Les allergies saisonnières chez les chiens et les chats

Article commandité

Vous possédez un chat ou un chien et vous avez remarqué un changement dans son comportement dernièrement? Il se gratte constamment ou encore se frotte le visage avec ses pattes, alors que ce n’est pas dans ses habitudes? Il se peut qu’il souffre d’allergies saisonnières.

En effet, tout comme les humains, les bêtes peuvent être allergiques à différents éléments de notre environnement. Cela peut occasionner bien des maux et des inconforts, autant aux animaux qu’aux propriétaires. Heureusement, en étant au courant de ces allergies, il est plus facile de les dépister et de les contrôler.

Les différents types d’allergies chez les animaux de compagnie

Les allergies saisonnières, soit celles causées par des facteurs environnementaux, sont les plus communes chez les chiens et les chats – environ 70 % des cas. Aussi appelées dermatites atopiques, ces allergies, aussi présentes chez les humains, consistent en une réaction aux différents allergènes présents dans l’air. Ces derniers peuvent se situer à l’intérieur ou à l’extérieur. Environ 10 % à 15 % des chiens sont touchés par la dermatite atopique.

Quels sont les principaux allergènes causant la dermatite atopique?

Les pollens, les herbes à poux, les graminées, les acariens de poussière et les spores de moisissures sont tous des éléments qui peuvent provoquer des réactions allergiques chez les chiens et les chats. Dépendant de la période de l’année à laquelle votre animal se gratte – symptôme le plus courant d’une allergie saisonnière –, cela peut en dire plus long sur l’élément auquel votre bête est allergique. Par exemple, le printemps et l’automne sont les périodes les plus propices aux allergies saisonnières, en raison, notamment, du haut taux de pollen présent dans l’air.

Les symptômes des allergies saisonnières

Dépendant de l’animal, certaines situations peuvent devenir problématiques, car en plus des grattements, d’autres symptômes peuvent survenir. Si votre compagnon présente des démangeaisons et des éruptions cutanées, telles que sur les pattes et autour des oreilles, ou encore fait une conjonctivite, une otite ou souffre d’éternuements répétés, cela peut être un signe qu’il souffre d’allergies saisonnières et qu’il nécessite des services vétérinaires.

Les allergies causées par les puces

Il ne faut pas confondre les allergies saisonnières avec celles causées par les puces, qui, elles aussi, provoquent des grattements et des éruptions cutanées. Dans tous les cas, l’avis d’un vétérinaire est conseillé afin d’établir un diagnostic précis de la situation et de pouvoir vous fournir les traitements appropriés pour guérir votre animal de compagnie.

Avoir recours aux services de vétérinaires est crucial pour déterminer l’élément allergène, étape la plus importante pour traiter et guérir une allergie saisonnière (ou de toute autre nature) chez un animal de compagnie. Par l’entremise de différents tests (sanguins, de la peau, etc.), le vétérinaire déterminera la cause de la dermatite atopique de votre animal et pourra par la suite vous proposer des traitements appropriés.

Puisque les allergies saisonnières sont susceptibles de revenir année après année, on peut également avoir recours à des traitements préventifs afin de diminuer les chances de notre animal de compagnie de réagir négativement aux différents allergènes présents dans notre environnement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.