Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 avril 2018 - 10:09

Allergies du printemps : comment les prévenir ?

Article commandité

Éternuements, nez bouché, gorge irritée, yeux qui piquent, etc. Chaque année au printemps, les allergies liées aux pollens touchent de nombreuses personnes. Si vous êtes sensible aux allergies du printemps, voici comment les prévenir !

Faites le grand ménage

Tout d’abord, vous devez impérativement ranger et nettoyer tout votre intérieur avant que la saison des pollens batte son plein. Les intérêts sont multiples :

  • En rangeant, vous limitez les emplacements où le pollen pourrait se déposer. Et par la suite, votre ménage sera facilité.

  • En nettoyant, vous supprimez la poussière, les moisissures et les autres saletés qui peuvent vous agresser de la même façon que le pollen. Inutile d’en rajouter !

Pour cela, il faut donc organiser un grand ménage du printemps, aussi bien chez vous qu’au bureau. Veillez à bien épousseter tous vos meubles, à emballer un maximum d’affaires et à secouer vos linges de maison par la fenêtre.

Rangez vos tapis

Pour aller encore plus loin, vous pouvez même ranger tous vos tapis, plaids, coussins et autres textiles qui attirent les pollens. En période hivernale, ces accessoires et décorations sont très appréciés pour leur côté cocooning et réchauffant. Mais ils sont surtout des nids à allergisants !

Entre acariens et pollens, ces textiles risquent d’aggraver vos allergies du printemps. Si vous êtes vraiment sensible, mieux vaut ranger ces affaires au placard, jusqu’au mois de novembre. En effet, sachez que la saison des pollens dure de mai à septembre.

Dans la même idée, étendez votre linge l’intérieur, pour éviter que des pollens ne s’y déposent.

Soignez-vous en prévention

Enfin, si vous êtes confronté aux mêmes symptômes chaque année, inutile d’attendre que vos allergies du printemps se déclarent pour commencer votre traitement. Consultez donc votre médecin sans attendre, pour obtenir les médicaments adéquats. Comprimés, gouttes pour le nez, sérum pour les yeux, etc. Mieux vaut prévenir que guérir !

Par ailleurs, puisqu’un traitement contre les allergies ne doit pas s’éterniser, veillez à le démarrer juste avant la période qui vous concerne. En effet, tout le monde n’est pas allergique aux mêmes pollens. Certaines personnes seront plus sensibles au tout début du printemps, tandis que d’autres ne seront irritées qu’après quelques mois, lorsque d’autres pollens seront actifs. En cas de doute, faites des tests chez un allergologue !

Conclusion

En prenant ces quelques précautions, les allergies du printemps devraient être moins violentes pour vous !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.