Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 septembre 2016 - 08:16

Le maire Demers se dit fier du Rocket de Laval

Par Salle des nouvelles

Le maire de Laval, M. Marc Demers, se réjouit du nom de la nouvelle équipe de hockey de Laval : le Rocket.  « Le Rocket fait référence à l'un des plus grands joueurs de tous les temps; Maurice Richard. Ce joueur légendaire continue d'habiter l'imaginaire des partisans et d'éveiller la passion des amateurs de hockey. Au tour de Laval vivre au rythme des exploits du Rocket ! » a déclaré le maire Demers.  

Rappelons que le Rocket sera le principal locataire de la Place Bell de Laval. Au cours des cinq premières années, les retombées économiques liées aux salaires et aux dépenses de présentations des matchs sont estimées à 66,4 millions.  Pour la même période, on estime à 16 millions les retombées fiscales pour les trois paliers de gouvernement, dont 5,1 millions pour Laval.  De plus, il faut y ajouter la création à Laval de plus de 400 nouveaux emplois.  

Un minimum de quarante matchs par année du Rocket sera présenté à la Place Bell auxquels assistera une moyenne de 8 000 spectateurs.  « Le rayonnement du nom de Laval dans les 29 autres villes de la ligue comme Chicago, Houston ou Toronto et la couverture médiatique nationale obtenue par le club constituent des retombées non négligeables pour l’image de marque de Laval » a poursuivi le maire Demers.  

Infrastructures 
La construction de la Place Bell coûtera 200 M$ dont 122 M$ seront financés par la ville. Les Lavallois deviennent ainsi propriétaires à 100 % d’un actif que la ville aura financé à 61 %.  De plus, le bâtiment abritera deux arénas communautaires dédiés entièrement aux sports mineurs qui comblent en partie un important déficit de glaces à Laval.  Par ailleurs, la Place Bell deviendra le théâtre d’une effervescence culturelle intensive.  Par sa conception et par sa taille (10 000 places), cet amphithéâtre offrira une expérience scénique unique dans la région.  Il répondra à une très forte  demande des artistes pour des scènes d’envergure moyenne inexistantes à Montréal. Ainsi, plus d’une soixantaine de spectacles seront présentés annuellement dans l’amphithéâtre.        

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.