Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 septembre 2016 - 08:58

Maxime Guyon s’éclate à Laval!

Par Salle des nouvelles

Pour ce premier match préparatoire de la saison, une importante foule s’était déplacée. Dès les premiers coups de patin de Joël Thériault, les spectateurs lui ont réservé un chaleureux accueil qui a semblé plaire au gentil géant des Prédateurs de Laval. Les deux formations présentaient un mélange de vétérans et de joueurs mis à l’essai.

Le match commençait bien mal pour les Prédateurs puisque les Éperviers de Sorel-Tracy s’inscrivaient à la marque après 26 secondes. Le jeune gardien lavallois était visiblement nerveux ne sachant pas trop à quoi s’attendre à son baptême de feu dans la LNAH.  Du côté des Éperviers, Maxime Guyon allait s’éclater avec une performance de 3 buts dans la victoire de 6 à 3 des siens face aux Prédateurs.

Parfois, on dit que le pointage ne représente pas vraiment l’allure du match. Cette fois, les Prédateurs ont dominé au chapitre des tirs 42-28, ont profité de belles occasions, mais ont toutefois essuyé la défaite.

Martin Gascon allait être le premier joueur des Prédateurs à s’inscrire au pointage à l’aide d’un tir précis alors que les siens profitaient d’une supériorité numérique. Il allait également préparer le but de David Bastien, marqué à 14:45 du troisième tiers. Gabriel Cromp, un jeune défenseur à l’essai avec les Prédateurs, allait récolter 2 mentions d’aide dans une cause perdante des siens.
En entrevue d’après-match, Éric Haley ne s’en faisait pas trop. « On aurait aimé gagner cette partie pour nos partisans, mais c’est une occasion de tenter des expériences. Nous avions plusieurs joueurs qui en étaient à leurs premier milles dans la LNAH. Nous avons dominé au chapitre des tirs au but ainsi qu’au niveau des mises en échec. Je ne m’en fais pas trop. Nos gardiens ont eu des élans de générosité mais ça ne saurait trop se reproduire en saison régulière. J’ai vu des vétérans qui ont augmenté leur jeu d’un cran plus le match s’écoulait. C’est bon signe. Je suis content de la réponse des 1023 partisans présents ce soir. Ça faisait chaud au cœur de revoir nos fans après de si longues semaines», déclarait le pilote des Prédateurs.
Plusieurs escarmouches ont éclaté lors de cette rencontre. Guillaume Coudé s’est mesuré à Cédric Fafard qui a plutôt bien paru faut-il le mentionner. Ensuite, Coudé allait chercher noise à Joël Thériault qui n’allait pas se faire faire la leçon devant ses nouveaux partisans. Guillaume Gélinas, qui n’est pourtant pas reconnu pour ses talents pugilistiques, y allait d’une valse avec Jonathan Delorme. Maxime Sanon en faisait de même avec David Lacroix.

Une belle soirée de retrouvailles pour la Pred’s nation qui se déplacera avec son équipe demain au Colisée Cardin de Sorel-Tracy pour se mesurer une seconde fois à la formation dirigée par Serge Forcier.

Les Prédateurs de Laval disputeront leur seconde joute préparatoire locale mercredi prochain à 20hres au Colisée Laval face au Cool Fm de St-Georges de Beauce.

Le match d’ouverture locale aura lieu le vendredi 7 octobre face aux Marquis de Jonquière. Arrivez tôt car les Prédateurs de Laval tiendront leur tailgate party inaugural. Pour l’occasion, Mechoui Ben’s sera sur place afin de vous offrir diverses viandes cuites à perfection à des prix plus que raisonnables. Nous espérons vous compter parmi nous dès 16 heures dans le stationnement du Colisée Laval afin de donner le coup d’envoi à une nouvelle saison remplie d’émotions fortes avec vos Prédateurs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.