Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 novembre 2016 - 13:50

Il y aura du Kendo à Laval en janvier !

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

L’équipe du Centre du Sablon est heureuse d’annoncer que le sensei Juan Schneider, 5e dan en kendo, se joint à nous pour partager son art. Fort d’une expérience de plus de 15 ans d’enseignement à l’Université de Montréal, ainsi que d’une participation au 12e championnat mondial à Glasgow en 2003, le sensei Schneider est un maître reconnu dans sa discipline.

Le kendo, la voie du sabre, est l’un des arts martiaux japonais qui compte le plus de pratiquants dans le monde. Le Japon en a même fait un sport enseigné dans ses écoles et il y est largement pratiqué par les policiers. Mal connu chez nous, il s’agit pourtant du sport descendant de la pratique des samouraïs. Les adversaires vêtus de leur armure s’affrontent avec des sabres de bambous souples. C’est un sport spectaculaire et impressionnant.

« Nous allons accueillir les kendokas de tous âges, à partir de 8 ans jusqu’aux adultes, et de tous les niveaux, » indique le sensei Schneider, « nous avons la chance d’avoir un endroit idéal pour la pratique du kendo au Centre du Sablon. » D’ailleurs, des adeptes avancés et des enfants ont déjà confirmé leur inscription.

« Certains y reconnaîtrons même les combats au sabre laser des Jedi, » soulève avec raison le coordonnateur du programme sportif au Centre du Sablon, Monsieur Ouissem Hsoumi. « Une démonstration aura lieu le 8 décembre prochain de 18 h à 19 h dans nos locaux. »

Les séances auront lieu les jeudis de 18 h à 19 h 30. « Avec ce type d’horaire, nous visons une clientèle très large pour ce nouveau cours que nous ajoutons à notre offre, » mentionne le coordonnateur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • je souhaite aux jeunes de Laval de profite d'un sport speciale et tres spectaculaire different du nouveau dans leurs vie sportive (sport delites)

    esilun - 2016-11-25 15:13