Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 janvier 2017 - 14:29

Fin de semaine parfaite pour les Prédateurs de Laval!

Par Salle des nouvelles

Alors que plusieurs amateurs les croyaient morts et enterrés, les Prédateurs de Laval se dressent face au Blizzard vendredi, puis vont gâcher la fête à Saint-Georges samedi soir en disposant du Cool FM par le pointage de 5 à 2.

Victorieux vendredi soir, Adam Russo avait un empêchement familial, c’est donc au jeune Alex Bitsakis qu’incombait la tâche de garder le filet des siens. Relégué au rôle de deuxième et parfois de troisième violon, le jeune lavallois a relevé le défi avec brio repoussant 36 des 38 tirs décochés par les beaucerons.

«Bitz a été vraiment solide. Il a réussi des arrêts extraordinaires. Arrêt après arrêt, il nous a inspiré c’est clair! Le kid était vraiment heureux après le match et il a vraiment mérité la mention du joueur du match!», déclarait Éric Laplante, heureux pour son jeune coéquipier.

L’entraîneur Éric Haley était aussi content pour son jeune protégé. « Bitsakis avait disputé de fort matchs à Saint-Georges par le passé. Nous avions confiance en lui. Hier, il s’est surpassé. C’est jeune gardien très talentueux qui a choisi le parcours des collèges américains. Il a une moins longue expérience que beaucoup de gardiens dans la ligue, mais il a tous les atouts. Les joueurs devant lui ont joué avec beaucoup de confiance.»

Bitsakis aura maintenu un pourcentage d’efficacité de 94,7%. Le Cool FM a bénéficié de 10 avantages numériques étant blanchi à chaque reprise.  Les arbitres auront appelé 22 pénalités mineures lors de cette partie disputée devant 1800 personnes.

Encore une fois, les joueurs des Prédateurs de Laval ont entamé la rencontre avec beaucoup d’émotion, mais ils écopaient malheureusement de deux pénalités lors des 4 premières minutes de jeu.  Heureusement, tous se sont serré les coudes et l’équipe s’en sortait indemne.

 Les Prédateurs auront quant à eux  tiré avantage de deux supériorités numériques. Éric Laplante et Pierre-Luc O’Brien se seront inscrits au pointage avec un joueur en plus. Les unités spéciales auront effectué de l’excellente besogne obtenant une note de 25% en avantage numérique et un score de 100% en désavantage numérique.

La défensive des Prédateurs a offert une solide performance. «Nous avons vu une défensive beaucoup plus robuste et imposante physiquement. Le retour de Ryan Sullivan y est pour beaucoup. Sully a bloqué des tirs et effectué de bonnes relances. Il a joué du gros hockey cette fin de semaine!», déclarait le pilote des Prédateurs.

Les Prédateurs de Laval disputeront leur prochaine partie locale face aux Éperviers de Sorel-Tracy dimanche prochain, le 29 janvier à 15:30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.