Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 avril 2017 - 11:47

Fin des travaux majeurs et changement de nom

Un aréna digne d’un nom prestigieux : l’aréna Martin-St-Louis

Par Salle des nouvelles

En 2016, La Ville de Laval a entrepris des travaux de 4 838 443 $ afin d’offrir à ses citoyens un aréna au goût du jour. À l’occasion de sa réouverture, l’aréna Samson a été rebaptisé en l’honneur du célèbre hockeyeur lavallois, Martin St-Louis.
 
« C’est une immense fierté pour la Ville de pouvoir non seulement offrir à ses citoyens un aréna entièrement rénové, mais qui porte en plus le nom d’un grand sportif reconnu issu de notre communauté », mentionnait Marc Demers, maire de Laval.
 
Des rénovations majeures pour un meilleur confort de l’usager
Entre février et décembre 2016, de nombreux travaux ont été effectués, parmi lesquels : remplacement de la dalle de patinoire, des bandes et des gradins, remplacement de l’éclairage et mise aux normes des systèmes de ventilation de la zone de la patinoire et des vestiaires. Par ailleurs, le chauffage a été mis aux normes, et tous les finis intérieurs, bancs et mobiliers fixes ont été remplacés.
 
Des travaux réalisés avec un souci du développement durable
Pensées pour une utilisation à long terme, les rénovations comprennent également des mesures d’économie d’énergie, dont le remplacement du système de réfrigération par un système à l’ammoniac (bénéfique pour l’environnement et plus performant), et l’optimisation du système de chauffage. L’entrée principale a également été agrandie et la concession alimentaire a été réaménagée afin d’accueillir des distributrices santé.
 
Un aréna renommé en l’honneur de Martin St-Louis
Ayant donné ses premiers coups de patin à Laval, Martin St-Louis était tout désigné pour honorer de son nom cet aréna. Le hockeyeur était d’ailleurs présent en compagnie de sa famille, du maire Demers et de plusieurs jeunes sportifs lavallois lors de la cérémonie protocolaire qui a eu lieu le 9 avril dernier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.