Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 mai 2017 - 12:36

Départ canon pour les Espoirs Laval à la Coupe Québec

Par Salle des nouvelles

La fin de semaine du 20 mai dernier, avait lieu la première tranche de la Coupe Québec disputée dans le parc de la Gatineau, où près de 200 athlètes des quatre coins de la province étaient présents. Parmi ceux-ci, les Espoirs Laval étaient évidemment de la partie pour lancer leur 49e saison de cyclisme.

Tout d’abord, chez les Bibittes garçons, Axel Michaud a mis la main sur la deuxième position au critérium, avec une vitesse moyenne hallucinante de 30,5 km/h pour un garçon de 8 ans. Week-end riche en émotions également pour les Pee-wee garçons. À la course sur route, Sasha Renaud-Tremblay impressionne en remportant la 3e place, suivi de près par son coéquipier Adamo Giammarella. Ce dernier réalise un parcours magistral aux jeux d’habiletés pour remporter ceux-ci. Au critérium, toutefois, tout juste avant l’épingle du dernier tour, Adamo fut victime d’une chute. Cependant, peu après avoir pansé ses plaies, Adamo montait sur la 3e marche du podium au classement général, suivi par Sasha, 6e.

Chez les Minimes filles, la course sur route fut marquée par la seconde place de Stéphanie Lespérance, puis la 4e place de Juliette Bougie. Le lendemain, ce sera au tour de Pénélope Primeau de s’illustrer par sa 5e place aux sprints. Cependant, victime d’un problème mécanique, elle joua de malchance au critérium, mais heureusement, Laurence Desrosiers et Juliette Bougie terminèrent en 6e et 7e position. Cette dernière occupe maintenant la 4e position du classement général.

Du côté des Minimes garçons, Matisse Julien renouait avec un de ses anciens rivaux, Charles-Antoine Pilote, de Montréal. Au routier, Matisse se retrouva en échappée avec celui-ci, et coiffa son rival à la ligne d’arrivée. Samuel Couture remporta le sprint du peloton pour occuper la 3e position. Le lendemain, Matisse continuait son spectacle en remportant le concours de sprint. Au critérium, Julien  a dû faire cavalier seul une bonne partie de la course lorsque Pilote s’échappa pour s’emparer de la victoire. Samuel, véritable chef de peloton, fut victime d’une chute. Cependant, il se releva et poursuivit bravement ses efforts en solitaire. Au terme de cette première tranche, Matisse s’empara du maillot de meneur au classement général.

Camille Primeau, chez les Cadets filles, entamait sa deuxième année dans sa catégorie, et avec force; elle roula avec ténacité au routier pour la 7e position, alors qu’elle décrocha la 9e place lors du critérium, et assumant son rôle de leader du peloton.

Finalement, gros week-end pour les Cadets garçons. Tout d’abord, les Espoirs réalisèrent un doublé ; Nicolas Bougie montra ses muscles en battant de vitesse ses opposants au sprint, Nicolas Rivard en 2e position, puis par Joel Plamondon en 9e place, après avoir placé ses coéquipiers pour le final. Le sprint de Bougie fut aussi testé lors du concours de sprints le lendemain, mais il était tout simplement trop fort; il gagna à nouveau l’épreuve. Lors du critérium, largement mené par Bougie et Rivard, celui-ci s’est conclu avec un sprint endiablé entre Félix-Olivier Moreau de Québec ainsi que les deux Nicolas. Par une demie roue, Moreau coiffa les deux Espoirs, Bougie 2e, Badou 3e. Au terme de ce week-end, Nicolas Bougie met la main sur le maillot de leader au classement général, alors que Nicolas Rivard occupe la 3e position.

Le prochain rendez-vous: la seconde tranche de la Coupe Québec à Laval, les 17 et 18 juin prochains.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.