Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 juillet 2017 - 10:10

L’équipe nationale junior de Cuba : une équipe de calibre international

Par Salle des nouvelles

C’est dans moins d’une semaine, soit le mercredi 19 juillet prochain, que les Pirates Chevrolet 440 de Laval recevront la visite de l’équipe nationale junior de Cuba au stade du parc Paul-Marcel-Maheu.  Il s’agira d’un treizième match en 17 jours pour l’équipe cubaine en sol québécois. 
 
« Depuis le début de la tournée de l’équipe cubaine, on voit les résultats et on sait que la tâche sera colossale.  Il ne faut pas oublier qu’il s’agit ici d’une équipe nationale, ce sont donc les meilleurs joueurs du pays dans cette catégorie   
 
« Nos joueurs ont bien hâte de les voir en action sur le même terrain qu'eux. » d’expliquer le gérant des Pirates Chevrolet 440 de Laval, Daniel Brodeur. « Il ne faut pas oublier qu’il s’agit ici d’une équipe nationale, ce sont donc les meilleurs joueurs du pays dans cette catégorie.   Ce match offrira donc à nos joueurs une occasion unique de se mesurer à des joueurs de calibre international et de vivre une expérience unique dont ils se rappelleront toute leur vie » d’ajouter Daniel Brodeur. 
 
Il s’agit donc d’une chance unique pour tous les amateurs de baseball de Laval et des environs de voir à l’œuvre les meilleurs joueurs de 18 ans et moins de la planète, d’autant plus que cette série de parties sert de préparation pour l’équipe cubaine en vue de la Coupe du monde de baseball junior, qui aura lieu à Thunder Bay en septembre prochain 
 
Le prix d’entrée pour ce match est de 10$ et l’admission est gratuite pour les enfants de 14 ans et moins. 
 
Le match doit débuter à 19h30 et les cérémonies protocolaires débuteront à 19h15. 
 
C’est donc un match à ne pas manquer ! 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.