Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 avril 2018 - 14:35 | Mis à jour : 14:44

Fin de saison et tragédie

FIN DE SAISON ET TRAGÉDIE
Notre saison 2017-2018 a finalement pris fin, dimanche dernier contre les Tigres de Victoriaville. La série contre les Tigres fût chaudement disputée. La maturité physique et mentale se sont avérées les ponts qui fût pencher la balance du côté de Victoriaville.

Nous pouvons certainement tirer un bilan positif de notre saison. En débutant la saison comme équipe la plus jeune du circuit Courteau, nos jeunes joueurs ont démontré beaucoup de caractère, d’engagement et de talent mais surtout une belle progression depuis le mois août 2017. Bien encadré par des vétérans démontrant beaucoup de leadership, tant sur la glace qu’en dehors, la chimie s’est installée rapidement au sein de notre groupe. N’ayant aucun complexe contre aucune autre équipe, nous avons commotionner chaque match et obtenus d’excellents résultats en remportant 44 victoires et gagnant une ronde de séries.

Le futur des Voltigeurs est brillant et l’expérience acquise durant la saison et les séries feront de notre groupe, une équipe pouvant aspirer à de grands honneurs.

TRAGÉDIE À HUMBOLTD
Plus d’une dizaine de jours se sont écoulés depuis le terrible accident qui a secoué le monde du hockey et les Broncos de Humboltd. Le sentiment ressenti lors de l’annonce de cette tragédie est encore bien présent dans nos têtes et dans nos coeurs.

Comme probablement chaque entraîneur de hockey à travers le monde, j’ai pensé à mes joueurs et à leurs familles, j’ai pensé à tous ces jeunes qui chaque jour de la semaine montent à bord de l’autobus pour se rendre dans un aréna pour disputer un match et poursuivre leur rêve de devenir professionnel ou par pur plaisir de pratiquer ce sport.

Il est terrible de penser à ceux qui sont partis, à leur familles et amis qui souffrent de la perte d’un être cher. Des fans, des familles de pensions, des membres de l’organisation et de la communauté qui ont aussi tissé des liens avec ces jeunes partis trop tôt lors de cette tragédie indescriptible. Dans ce autobus ce trouvait des jeunes comme les miens, des jeunes comme mon fils, comme ma fille, comme le fils de ma conjointe, comme les enfants de mes amis, je me suis mis à la place des entraîneurs, des pères, des mères et ça doit être vraiment un choc incroyable.

Chaque saison nous parcourrons des milliers de kilomètres et ce, sans jamais penser que quelque comme ça pourrait nous arriver. Chaque fois, nous montons avec une confiance inébranlable en notre chauffeur Michel. Nos joueurs dorment, jasent, étudient, regardent des films etc...sans jamais penser au pire. Sans que notre confiance en Michel soit affectée, monter à bord de l’autobus pour nos voyages après l’accident n’était pas pareil. Un sentiment différent...qui restera avec nous longtemps.

R.I.P. HUMBOLTD

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.