Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 avril 2018 - 12:00

Deux étudiants du Collège Montmorency ont été récompensés par la Fondation Sport-Études

Par Salle des nouvelles

L’excellence, la persévérance et la réussite, tant académiques que sportives, de 22 étudiants-athlètes de l’Alliance Sport-Études ont été soulignées par la Fondation Sport-Études, jeudi, dans le cadre de sa remise de bourses printanière à la salle John-Molson de la Brasserie Molson Coors.

La Fondation Sport-Études a octroyé 22 bourses de 2500 $, pour un total de 55 000 $. Les récipiendaires ont été choisis parmi les 1250 étudiants-athlètes de l’Alliance Sport-Études provenant de 50 disciplines sportives, inscrits dans 42 collèges et 8 universités.

La remise a été possible grâce au soutien de Desjardins, RDS, La Presse, la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le Cégep à distance, EY, KPMG, SRAM, la TÉLUQ et la Brasserie Molson. »

Liste des boursiers de la Fondation Sport-Études du 26 avril 2018

Type de bourse

Lauréat

Discipline Sportive

Établissement Scolaire

Études

Excellence académique

Olivier Mayrand

Baseball

Collège Montmorency

Sciences humaines

Réussite académique et sportive

Juliette Gauthier

Basketball

Collège Montmorency

Sciences humaines

 

L’Alliance et la Fondation Sport-Études appuient avec enthousiasme les athlètes poursuivant des études postsecondaires et reconnaissent le soutien des répondants sport-études de ses établissements partenaires ainsi que l’apport des enseignants, parents et entraîneurs au succès des étudiants-athlètes lauréats. La Fondation remet cette année un montant inégalé de 191 000 $.

La prochaine remise de bourses de la Fondation Sport-Études se déroulera au siège social de Desjardins, à Lévis, le 8 mai.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.