Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 juin 2018 - 09:16 | Mis à jour : 15:15

Marika Guay mène le CS Monteuil vers une victoire de 4-3 contre les Lakers

Une poussée offensive de quatre buts rapides, dont un tour du chapeau de Marika Guay, a permis au CS Monteuil de battre les Lakers du Lac-St-Louis 4 à 3 samedi après-midi à Pierrefonds. L’équipe de David Cerasuolo s’est ainsi vengée de son point volé dans les arrêts de jeu lors du match inaugural à Laval face aux Lakers.

Après avoir vu son adversaire prendre les devants 1-0 d’un tir puissant à la 28e minute, l’attaque lavalloise s’est mise en marche dans la deuxième moitié de la première mi-temps. Marika Guay a d’abord créé l’égalité à la 34e minute en reprenant un coup franc pour l’expédier au fond du filet d’un tir croisé.

Moins de dix minutes plus tard, l’attaquante Magalie Dépôt déjouait elle aussi la gardienne du Lac Saint-Louis pour permettre au CS Monteuil de retourner au vestiaire avec une avance de 2 à 1 à la mi-temps.

Marika Guay a ensuite pris les choses en main au retour sur le terrain en inscrivant son deuxième but d’un tir qui frappait la barre transversale avant de traverser la ligne de but à la 55e minute. Cette dernière a réussi son tour du chapeau quatre minutes plus tard en déviant un coup franc du premier poteau.

Mieux gérer la fin de match

Les Lakers ont ensuite bien failli gâcher le festival offensif du CS Monteuil et causer la même surprise qu’au match inaugural entre les deux équipes. Jessica De Filippo a d’abord réduit l’écart à 4-2, puis Latifah Abdu a fait 4-3 à la 75e minute. Les joueuses de Laval n’ont cependant pas répété les mêmes erreurs qu’à leur premier match et ont résisté pour l’emporter 4 à 3.

« Je pense qu’on avait tous en tête le scénario du premier match et c’est normal de craindre que ça se reproduise. On en avait discuté avant pour savoir comment terminer le match si ça se reproduisait. On a beaucoup mieux géré la fin de match. Ce n’était pas nécessairement beau, mais on a mieux géré le déroulement », insistait l’entraîneur-chef David Cerasuolo au lendemain de la victoire.

Cerasuolo avait également des bons mots pour sa joueuse Marika Guay, elle qui avait été discrète jusque-là sur la feuille de match: « Même si on ne voyait pas son nom sur la feuille de match, on ressent toujours sa présence et son importance dans le groupe. Elle cherche toujours à impliquer les autres offensivement. On a quelques leaders dans notre groupe et elle est certainement parmi les plus jeunes qui se démarquent grâce à son expérience internationale. Elle tire l’équipe dans la bonne direction et je suis très content de son apport. »

Avec cette victoire, le CS Monteuil est maintenant à égalité avec le Dynamo de Québec en tête du classement à huit points, mais avec un match de plus de disputé.

L’équipe profitera maintenant d’une semaine de congé avant d’accueillir l’AS Blainville le 24 juin à 18h30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.