Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 décembre 2017 - 11:21

Une première pelletée de terre pour la construction de la nouvelle école à Vimont-Auteuil

Par Salle des nouvelles

C’est le lundi 18 décembre que s’est officialisé le début des travaux de construction de la nouvelle école primaire qui sera située dans le quartier de Vimont-Auteuil. C’est en présence de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, ministre responsable de la région de Laval et députée de Mille-Îles, Francine Charbonneau, de la présidente de la Commission scolaire de Laval (CSDL), Louise Lortie, et de prestigieux invités dont la représentante du maire de Laval et conseillère municipale du district d’Auteuil, Jocelyne Frédéric-Gauthier, la représentante du député de Vimont, Jean Rousselle, et des commissaires que s’est tenu la première pelletée de terre symbolique.

Pour la ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, ce projet répond à un besoin réel pour les enfants du quartier : « La Commission scolaire de Laval assiste à une croissance continue de sa clientèle. Ce projet de construction est attendu par la population et nous sommes fiers d’annoncer officiellement le début des travaux menant à sa réalisation. »

Quant à la présidente de la CSDL, Louise Lortie, cette nouvelle école représente une valeur ajoutée pour le quartier de Vimont-Auteuil : « Une école de quartier, c’est un lieu d’apprentissage, mais c’est aussi un lieu de rassemblement qui propose des infrastructures sportives, culturelles et récréatives au service de toute la communauté. Des écoles au cœur des quartiers lavallois, c’est une façon de dynamiser un milieu et d’offrir des installations répondant aux besoins des élèves, mais aussi de la population. »

Pour le maire de Laval, Marc Demers, la construction d’une école sur ce terrain est un exemple concret du partenariat entre la ville et la commission scolaire : « Nous avons conclu une entente de partenariat avec la CSDL afin de faciliter l’échange de terrains permettant la construction de nouvelles écoles. Cet emplacement dans le quartier Vimont-Auteuil avait déjà été identifié dans cette entente alors nous sommes d’autant plus fiers de voir les résultats de cette collaboration. »

 Le député de Vimont, Jean Rousselle, s’est finalement dit très favorable au projet : « C’est toujours un plaisir d’accueillir de nouvelles écoles. Cela démontre la vitalité d’un quartier et la présence de nouvelles familles. Dans plusieurs quartiers lavallois, nous aurons le bonheur d’assister à l’arrivée de nouvelles écoles au cours des prochaines années, ce qui illustre l’ampleur des besoins pour les élèves de Laval. »

Au nord de l’avenue des Terrasses, en façade de la rue de la Plage-Venise, voilà où se trouvera la future école de quartier. L’ouverture de la nouvelle école est prévue à la rentrée scolaire 2019 et l’établissement pourra accueillir plus de 450 élèves du secteur. Cette construction est possible grâce au financement du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ainsi qu’à la collaboration de la CSDL et de la Ville de Laval afin de faciliter les échanges de terrains permettant la réalisation de tels projets sur le territoire lavallois.

Alors que le nombre d’élèves ne cesse d’augmenter à la Commission scolaire de Laval, plusieurs projets de construction et d’agrandissement d’écoles sont en cours aux quatre coins du territoire. Pour imager l’ampleur de cette croissance, il faudrait construire 11 nouvelles écoles primaires pour répondre aux besoins de tous ces nouveaux élèves !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.