Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 janvier 2018 - 13:59

Lancement de la patinoire Centropolis avec le Rocket

Par Salle des nouvelles

C’est le dimanche 14 janvier qu’aura lieu le lancement de la patinoire Centropolis avec le Rocket de Laval. Épreuves en face à face, animations, igloo gonflable et DJ permettront aux participants de vivre un après-midi de hockey sportif et festif.
 
Dimanche 14 janvier de 13 h à 16 h 
Trois joueurs de l’équipe du club de hockey Rocket de Laval seront présents, en plus de la mascotte, Cosmo. Plusieurs activités sont au programme et un bon chocolat chaud sera offert à tous les participants :


Alors que DJ DAYZE s’occupera de faire bouger les participants, deux arbitres cocasses de renom, Ron et Tony, arbitreront la journée. Ce duo sympathique se promènera dans la foule afin d’arbitrer les duels, les jeux, les files d’attente, etc. Reconnus pour leurs signaux d’arbitres interminables et leurs figures emblématiques de tous les sports, les arbitres plairont autant aux enfants qu’aux adultes. Que leurs décisions soient bonnes ou non!
 
Patinoire extérieure à la Place Centrale 
La patinoire extérieure est accessible gratuitement de 9 h à 23 h sept jours par semaine. Un abri fermé est accessible le temps de chausser ses patins. Un service de location de patins est également disponible grâce à une collaboration avec Sports Aux Puces 440.
 
Location de patins à 3 $ // Location de casques et supports à patineur à 2 $
Tous les vendredis de 18 h à 22 h et les samedis et dimanches de 13 h à 17 h

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.