Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 août 2018 - 09:00

Animal

Les précautions à prendre en présence d’un coyote

Depuis quelques semaines déjà, les médias québécois diffusent des nouvelles concernant la présence de coyotes dans la région métropolitaine. Bien que la situation soit loin d’être alarmante à Laval, la Ville tient à rappeler à ses citoyens l’importance d’adopter un comportement adéquat en présence d’un animal sauvage, comme le coyote.

Même si l’on retrouve le coyote principalement en zone rurale, il a su s’adapter à la vie urbaine. À Laval, il a été observé à quelques endroits, généralement dans des boisés. Notamment, aux bois de l’Équerre, Papineau, Sainte-Dorothée et Chomedey. Il a aussi été aperçu dans la zone forestière du quartier Saint-François et dans le secteur boisé du boulevard Le Carrefour. Le coyote fait partie intégrante d’un sain équilibre des écosystèmes. Il permet, entre autres, de contrôler les populations d’animaux nuisibles.  

Comportement du coyote


Normalement :

  • il ne cherche pas la confrontation avec les humains. Si ceux-ci  se comportent de manière adéquate en sa présence, il peut même les craindre;
  • il se nourrit de petits animaux (lapins, écureuils, marmottes…), de carcasses et, parfois, de végétaux;
  • il peut être attiré par les ordures et le compost, en milieu urbain;
  • il évite les lieux et les périodes achalandés par l’humain.

Les comportements anormaux du coyote à surveiller sont :

  • lrsqu’il suit ou approche les humains et les animaux domestiques;
  • lorsqu’il présente des signes d’agressivité, attaque ou tente d’attaquer un humain ou un animal domestique.

Précautions à prendre et comportements à adopter

Pour assurer la sécurité de tous, les citoyens doivent :

  • éviter de laisser traîner des ordures sur leur terrain;
  • assurer un compostage domestique adéquat donc inodore;
  • bien fermer le bac brun et enrayer les odeurs;
  • garder leurs animaux domestiques à l’intérieur, la nuit, à l’aube et au crépuscule;
  • ramasser les fruits tombés des arbres, car ils représentent une source de nourriture attirante pour les coyotes;
  • ne pas laisser de la nourriture, humaine ou animale, à l’extérieur;
  • toujours tenir leur chien en laisse quand ils se promènent dans un parc ou un boisé, car le coyote peut percevoir le chien comme étant une proie ou de la compétition. Il pourrait même attaquer le chien en liberté.

Ces consignes s’adressent particulièrement à ceux vivant à proximité des zones rurales ou boisées. Dans ces secteurs, une vigilance accrue est recommandée.

Les citoyens qui rencontrent un coyote doivent :

  • rester calmes;
  • garder leurs distances de l’animal pour qu’il puisse s’enfuir;
  • si le coyote réagit agressivement, il faut :
    • adopter une attitude dominante;
    • s’assurer que les petits enfants demeurent proche des adultes
    • faire du bruit ou crier pour apeurer l’animal;
    • quitter les lieux en marchant tranquillement, sans tourner le dos à l’animal;
    • communiquer avec le 311 pour signaler la présence d’un coyote ayant un comportement inhabituel;
    • composez le 911 pour toutes situations jugées urgentes et menaçant la vie d’un humain ou d’un animal domestique.

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Pour en savoir plus sur les coyotes et les autres espèces présentes sur le territoire lavallois, il suffit de consulter la page Animaux sauvages du site Internet de la Ville de Laval : https://www.laval.ca/Pages/Fr/Citoyens/animaux-sauvages.aspx.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.