Publicité
16 août 2019 - 09:00

Route 335 (montée Gagnon), à Sainte-Anne-des-Plaines

Début des travaux de réparation du pont au-dessus de la rivière Mascouche

Par Salle des nouvelles

Le ministère des Transports informe les usagers de la route du début de travaux de réparation du pont au-dessus de la rivière Mascouche à Sainte-Anne-des-Plaines. Ce chantier, qui débutera le 19 août, s’échelonnera jusqu’en début septembre.

Gestion de la circulation

Fermetures ponctuelles de nuit, de 22 h à 5 h

  • Fermeture complète de la route 335, en direction est, entre le rang Lepage et le chemin de la Côte-Saint-Louis Est

Fermetures ponctuelles de jour, de 10 h à 14 h

  • Fermeture d’une direction de la route 335 avec circulation en alternance à l’aide de signaleurs, entre le rang Lepage et le chemin de la Côte-Saint-Louis Est

Lors des fermetures complètes, les usagers de la route devront suivre les chemins de détour balisés à l’aide de panneaux de signalisation. Notez que la vitesse pourrait être réduite à 50 km/h dans la zone des travaux.

En cas de conditions météorologiques défavorables ou de contraintes opérationnelles, ces travaux pourraient être reportés ou annulés. Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511.

Ce projet est inscrit dans la liste des investissements routiers 2019-2021 de la région de Lanaudière.

Le ministère remercie les usagers de la route pour leur collaboration. Pour la sécurité des usagers de la route et celle des travailleurs, le respect de la signalisation en place est essentiel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.