Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 août 2018 - 13:36 | Mis à jour : 14:56

Une organisation de trafiquants de drogue démantelée

Le Service de police de Laval a procédé, hier, à l’arrestation de quatre hommes, âgés entre 26 et 33 ans. Ces individus étaient impliqués dans une organisation de vente et de distribution de stupéfiants de Laval. 

Près de 60 policiers, assistés de la Sûreté du Québec, ont visité quatre adresses de Laval, Mirabel et Ste-Marthe. L’opération, nommée Dague, a débuté par une information d’un citoyen et a permis de démanteler l’organisation avec la saisie de :

  • 3 armes de poing (calibre 44, 25, 22)
  • Plus de 100 000 $ en argent comptant
  • différentes drogues (cocaïne, crack, marijuana)
  • un véhicule (biens infractionnels provenant des produits de la criminalité)

L’enquête a commencé en mars dernier. Elle visait des vendeurs de stupéfiants de Laval qui se procuraient la drogue à Mirabel. Les membres de ce groupe sont pour la plupart connus des Services policier et ont des antécédents judiciaires divers. Les quatre prévenus ont été détenus et comparaitront cet après-midi.                       

Ligne-Info

Toute personne qui désire fournir de l’information permettant de faire progresser l’enquête, peut le faire de façon confidentielle par la Ligne-Info 450 662-INFO (4636) ou via le 911 en mentionnant le dossier LVL180312 017.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.