Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 octobre 2018 - 15:25 | Mis à jour : 18 octobre 2018 - 08:22

Bilan préliminaire pour l’opération Armure

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval a procédé, ce matin, au dénouement d’une enquête en matière de vente et de trafic de stupéfiants, débutée en octobre 2017. L’opération, qui a débuté à 4 h, s’est déroulée dans quatre villes : Laval, Ste-Sophie, Mirabel et Rosemère. Plus de 170 ressources policières de Laval, la SQ, la Régie intermunicipale de police Thérèse-de Blainville et Mirabel ont été impliquées.

Bilan provisoire :

  • Neuf arrestations, des hommes âgés entre 25 et 40 ans;
  • Neuf adresses perquisitionnées, huit résidences et un commerce, dans les quatre villes ciblée;
  • Sept véhicules de saisis en matière de bien infractionnel;
  • Environ 115 000 $ en devises canadiennes;
  • Une vingtaine d’onces de cocaïne;
  • Plusieurs comprimés de drogues qui demeurent à être identifiés;
  • Cinq litres de GHB;
  • Une arme de poing;
  • Documents de comptabilité.

 

Les accusés comparaîtront demain après-midi sous diverses chefs d’accusation, dont trafic, complot, possession en but de trafic et possession d’arme.

Un bilan final suivra dans les prochains jours.

Toute information reliée à un acte criminel sera traitée confidentiellement sur la Ligne-Info au 450-662-INFO (4636) ou au 911

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.