Publicité
10 avril 2019 - 15:11

Plus de 160 policiers ont participé à ce projet d’enquête

33 individus sont arrêtés dans le cadre de Projet ORQUE

Par Salle des nouvelles

 

 

L’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) et les escouades régionales mixtes (ERM) de la Montérégie et de l’Outaouais ont réalisé ce matin une série d’arrestations en lien avec plusieurs réseaux de ventes de stupéfiants dans plus d’une dizaine de municipalités du Québec.

Dans le cadre du projet ORQUE, les policiers ont arrêté 33 individus, notamment, Claude Gauthier et Pascal Facchino membres en règle des Hells Angels du chapitre de Trois-Rivières et têtes dirigeantes de la vente de stupéfiants pour le secteur de Saint-Jean-sur-Richelieu. À la suite de l’opération de ce matin.

Cette enquête avait pour but de mettre fin aux activités du réseau de vente de stupéfiants notamment dans le secteur de Saint-Jean-sur-Richelieu. Le projet ORQUE a permis de réaliser d’autres enquêtes permettant ainsi le démantèlement complet de réseaux, des fournisseurs jusqu’aux revendeurs, en périphérie de Montréal jusqu’en Outaouais.


Les arrestations effectuées aujourd’hui font suite à deux phases de perquisitions réalisées au cours de l’année 2018.

En cours d’enquête, les policiers ont effectué 37 perquisitions qui ont permis la saisie de:

• 23 véhicules
• Près de 2 kilos de cocaïne
• 120 000 $
• 27 100 comprimés de méthamphétamine
• 4 armes à feu
• 6 vestes aux couleurs des Hells Angels et un écusson

Les résultats de cette opération démontrent que les forces policières intensifient leurs efforts afin de déstabiliser les différentes organisations criminelles, particulièrement les Hells Angels, et de mettre un terme à leurs activités.

Plus de 160 policiers ont participé à ce projet d’enquête.

L’ENRCO est composée de policiers de la Sûreté du Québec, du Service de police de la Ville de Montréal, du Service de police de la Ville de Québec, du Service de police de Laval et du Service de police de Lévis. Elle a pour mandat de s’attaquer spécifiquement aux têtes dirigeantes du crime organisé, dont les membres en règle des Hells Angels.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.