Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 août 2018 - 15:00

Quatre conseils pour faire des lunchs nutritifs sans se casser la tête

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le retour de la saison des lunchs est à nos portes et si la rentrée vous fait angoisser à l’idée de ne pas savoir quoi mettre dans les lunchs de vos enfants, consolez-vous car que vous n’êtes pas seul.

Un sondage récent mené par la Fondation pour les enfants le Choix du Président a dévoilé que la moitié des Canadiens trouvent difficile de préparer des lunchs nutritifs pour leurs enfants, malgré qu’il s’agisse d’un facteur clé pour leur réussite scolaire.

Pour vous aider à assembler des lunchs que vos enfants mangeront avec appétit, Geneviève Ledoux, diététiste, vous propose quelques idées astucieuses pour rendre  la boîte à lunch attrayante.

Utilisez différents types et formats de pain pour ajouter de la variété. Optez pour une pizza végé sur pita de blé entier pour une version plus santé de la classique pizza, ou découpez les sandwichs avec un emporte-pièce pour les rendre plus amusants à regarder et à manger.

Laissez-les mettre ce qu’ils veulent dans un contenant à plusieurs compartiments en choisissant parmi une variété de produits frais préparés en début de semaine. La seule contrainte est de leur demander d’avoir au moins trois groupes alimentaires. Comme les enfants sont plus enclins à manger la nourriture qu’ils ont choisie, il s’agit d’une excellente façon de s’assurer que leur lunch ne finisse pas à la poubelle.

Essayez une salade et des wraps à faire soi-même avec une feuille de riz et du yogourt ou une vinaigrette. Les enfants adorent manger avec les doigts, et les wraps translucides sont hyper alléchants quand ils sont composés de légumes ou de fruits aux couleurs vives.

Amusez-vous en préparant avec eux des sandwichs roulés sur tortilla. Ils auront autant de plaisir à les garnir et à les rouler qu’ils en auront à les déguster.

Source : L'Édition Nouvelle

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.