Publicité
16 octobre 2018 - 14:37 | Mis à jour : 16:22

Encourager les jeunes femmes dans le monde de la politique canadienne

Par Salle des nouvelles

Le député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono, invite les jeunes femmes de sa circonscription âgées de 18 à 23 ans à participer à l’initiative Héritières du suffrage en posant leur candidature afin de faire partie des 338 leaders qui se présenteront au Parlement du Canada en avril 2019.

Une participante sera sélectionnée pour représenter la circonscription d’Alfred-Pellan et pourra ainsi partager la vision de l’avenir de notre communauté et du Canada.

L’initiative Héritières du suffrage offre une opportunité unique aux jeunes femmes qui souhaitent se lancer en politique et faire une différence. C’est une occasion pour elles de se familiariser avec les institutions politiques du Canada et les personnes qui évoluent dans le milieu politique canadien afin de pouvoir faire partie de la sphère politique dans les années à venir.

La participation des femmes à la vie politique et civique est une ressource essentielle qui permet de faire prospérer le Canada, c’est pourquoi il est essentiel de soutenir les jeunes femmes dans leurs ambitions politiques.

À ce titre, le député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono, encourage les jeunes femmes de sa circonscription à prendre leur place dans le monde la politique canadienne en participant à cette initiative. Les personnes intéressées ont jusqu’au 22 novembre pour envoyer leur candidature.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.