Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juillet 2018 - 15:08

Québec octroie 36 000 $ au Festival des bières de Laval

Par Salle des nouvelles

Alors que s'ouvre aujourd'hui le Festival des bières de Laval, le gouvernement du Québec et Tourisme Laval sont heureux d'annoncer leur appui financier à l'événement en octroyant une aide financière de 36 000 $.

Présenté à Laval depuis 2014, le Festival des bières de Laval accueille des amateurs de bières de microbrasseries québécoises et de produits du terroir curieux de faire de belles découvertes. 

« Je suis heureuse de souligner le travail remarquable de tous ceux qui permettent de faire du Festival des bières de Laval un événement agrotouristique reconnu dans la région. Je suis fière que notre gouvernement soutienne cet événement, qui anime la ville de Laval depuis quatre ans! », a souligné Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval

Le ministère du Tourisme finance l'événement à hauteur de 16 000 $ par l'entremise du Programme d'aide financière aux festivals et aux événements touristiques, alors qu'un montant de 20 000 $ est attribué conjointement par le ministère du Tourisme et Tourisme Laval par l'intermédiaire de l'Entente de partenariat régional en tourisme.

« Le Festival des bières de Laval contribue, depuis maintenant quatre ans, au rayonnement de Laval sur la scène des festivals et événements du Québec. Avec plus de 30 000 festivaliers attendus cette année, cet événement d'envergure vient donner une couleur unique et vibrante à la destination lavalloise. Nous sommes fiers de contribuer à la tenue de ce grand rassemblement, qui aura lieu dans les espaces verts du Centre de la nature de Laval », de dire Geneviève Roy, présidente-directrice générale de Tourisme Laval

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.