Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 juillet 2018 - 15:38 | Mis à jour : 16:04

Hamster amasse 102 000 $ au profit des fondations maman Dion et MIRA

Par Salle des nouvelles

La deuxième édition annuelle de la Classique de golf de Hamster a eu lieu le mardi 19 juin 2018 au Club de golf de la Vallée du Richelieu. C’est avec beaucoup de fierté que Denis Mathieu, président et chef de la direction de Novexco, en compagnie de « maman Dion », Thérèse Tanguay Dion, de Nicolas St-Pierre, directeur général de la fondation MIRA et de 144 partenaires et fournisseurs ont célébré les 102 000 $ récoltés. Cette somme sera versée en parts égales à la Fondation maman Dion et à la Fondation Mira.

« Nous sommes ravis de voir autant de membres de notre réseau se mobiliser avec enthousiasme pour ces deux causes, a souligné Denis Mathieu. L’objectif de ce tournoi est d'offrir un soutien financier maximum à deux fondations qui nous tiennent particulièrement à cœur. »

Jouer pour donner

L’activité s’est tenue dans une ambiance décontractée où la bonne humeur était au rendez-vous. Les participants du tournoi ont profité d’une journée placée sous le signe du partage et de la générosité, en faveur des plus défavorisés.

« Ce tournoi de golf a été au-delà d’une réussite! La générosité et la fidélité dont les participants ont fait preuve nous insufflent le courage et les moyens de continuer. Du fond du cœur, un grand merci et maman vous embrasse », a commenté Claudette Dion, directrice générale de la Fondation maman Dion.

« L’équipe de Hamster ainsi que ses généreux fournisseurs et partenaires croient en notre cause et savent à quel point les chiens Mira changent la vie des bénéficiaires qu’ils accompagnent. Nous sommes infiniment reconnaissants de leur engagement », a pour sa part souligné Nicolas St-Pierre.

Le tournoi a été rendu possible grâce au dévouement et à la participation de nombreux prestataires, dont Newell Brands, commanditaire principal de l’événement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.