Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 novembre 2017 - 14:11

Les Nomades du Collège Montmorency invités au Parlement d’Ottawa

Par Salle des nouvelles

Le 20 novembre dernier, les Nomades du Collège Montmorency ont été invités à Ottawa par le député libéral de la circonscription lavalloise d’Alfred-Pellan, M. Angelo G. Iacono. C’est la première fois qu’une équipe sportive du collège était invitée au Parlement canadien.

Cette visite privilégiée leur a été accordée en raison de leur victoire aux derniers championnats canadiens de basketball en mars 2017. Lors de leur passage à Ottawa, les étudiants-athlètes ont eu droit à une visite guidée du Parlement, ainsi qu'à une déclaration officielle à la Chambre des communes de la part de M. Iacono qui a souligné leurs succès sportifs.

En fin de journée, ils ont pu rencontrer plusieurs ministres et députés qui sont venus les rejoindre après la période de questions. Parmi les personnes présentes, mentionnons l’honorable Kent Hehr, ministre des Sports et des Personnes handicapées, l’honorable Bardish Chagger, ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, Stéphane Lauzon, secrétaire parlementaire du ministre des Sports et des Personnes handicapées, Eva Nassif, députée pour la circonscription de Vimy à Laval et Gérard Deltell, député pour la circonscription de Louis-Saint-Laurent. L’équipe a également eu droit à la visite de Geoff Regan, président de la Chambre des communes du Canada.

Tous les gens rencontrés étaient fiers de la réussite des Nomades à titre de champions canadiens en 2017 et leur ont souhaité un bon succès lors du Championnat canadien de basketball masculin de l’ACSC qui se tiendra du 14 au 17 mars 2018 au Collège Montmorency.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.