Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 juin 2018 - 08:32

Gala Hockey Canada

Lors des derniers jours avait lieu, à London en Ontario, le gala annuel de Hockey Canada. Chaque année avant la présentation du gala, Hockey Canada remet les bagues à ses équipes championnes. Cette année, avec notre victoire au championnat mondial junior, nous avons reçu une superbe bague marquant notre victoire. Un souvenir que nous garderons à jamais et qui nous lierons à cette victoire pour toujours.

C’était très agréable de pouvoir renouer avec tous les membres de l’équipe.

En janvier dernier, au lendemain de notre victoire à Buffalo, nous devions rapidement quitter pour rejoindre nos équipes respectives. Au cours des dernières jours à London, nous avons pu savourer notre victoire et renouer avec nos collègues avec qui nous avons vécu ce grand moment.

Le gala sert également à amasser des sommes d’argent importantes au programme de Hockey Canada. Plus de 1000 personnes se sont présentées au gala dont plusieurs hommes d’affaires influents venant de partout au Canada. Plusieurs prix importants étaient mis à l’encan. Plus d’un million de dollars ont été amassés lors de cette soirée.

Au cours de cette soirée trois nouveaux membres ont reçu l’Ordre du Hockey Canadien. Danielle Goyette, pionnière du hockey féminin, Ryan Smyth, ancien joueur ayant porté l’uniforme du Canada à plusieurs compétitions internationales et Mike Babcock, entraîneur ayant remporté la médaille d’or au championnat mondial junior, à la Coupe du Monde et deux fois aux Jeux Olympiques. Recevoir cet honneur constitue le plus haut fait d’armes dans le hockey Canadien.

Le lendemain de ce gala se tenait le tournoi de golf avec les commanditaires supportant Hockey Canada. Deux très beaux parcours remplis à pleine capacité où les joueurs présents et le staff de notre équipe junior était divisé à travers les golfeurs. Une très belle expérience qui nous permet de mettre un point final à notre saison remplie d’émotions !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.