Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juillet 2018 - 08:33 | Mis à jour : 10:38

La relève procure la victoire au CS Monteuil

Les jeunes joueuses de la relève du CS Monteuil se sont illustrées dimanche soir à Laval dans une victoire de 2 à 0 du CS Monteuil sur le FC Sélect Rive-Sud. Les joueuses de Laval mettent ainsi fin à une série de deux défaites consécutives avec cette victoire à domicile.

Le défi était de taille pour l’entraîneur-chef David Cerasuolo qui voyait son équipe réduite en raison des départs universitaires et des blessures de certaines joueuses. Faisant appel à cinq joueuses de l’équipe U-17 AAA de Monteuil, l’entraîneur a gagné son pari. La PLSQ ne comptant pas encore d’équipes réserve, le CS Monteuil s’est tourné vers la relève du club pour aligner une équipe compétitive sur le terrain.

La jeune joueuse Jasmine Victoria Anes-Guerber a été la bougie d’allumage pour le CS Monteuil en deuxième demie. À peine dix minutes après son entrée dans le match, l’attaquante a fait vibrer les cordages lorsqu’elle a accepté une passe profondément en zone offensive pour tirer en puissance dans la lucarne à la 74e minute de jeu.

C’est cette même Anes-Guerber qui a cloué le cercueil du FC Sélect Rive-Sud en toute fin de match. Alimentée par Kaitlyn Fournier, l’attaquante s’est faufilée dans la surface de réparation à la gauche de la gardienne de la Rive-Sud qu’elle a de nouveau déjoué d’un tir haut à la 92e minute.

Préparer la relève

L’entraîneur du CS Monteuil n’avait que des bons mots pour son groupe, et particulièrement pour ses joueuses de la relève à la fin du match : « On a de super joueuses dans notre équipe U-17 [...] Plusieurs d’entre elles peuvent contribuer au succès de l’équipe non seulement pour cette saison, mais pour les années futures. » David Cerasuolo se disait également fier de la façon dont son équipe s’est préparée à ce match en début de semaine après une dure défaite de 6-1 aux mains du Dynamo de Québec.

« Leur dévouement et leur intensité tant physique que mentale étaient exceptionnels pendant toute la semaine et c’est sans doute une des raisons qui expliquent notre résultat aujourd’hui. »

Dimanche, Cerasuolo a décidé de faire confiance à la jeune gardienne Christina Gentile pour débuter le match, elle qui disputait son premier match semi-pro. Cette dernière a conservé une fiche vierge réservant ses plus beaux arrêts à Alice Dionne-Oseciuc à la 74e minute et sur un coup franc qui contournait le mur à la 79e minute.

La gardienne a eu l’aide de ses défenseures centrales qui ont joué un fort match devant elle, notamment la capitaine Sophie Thérien et Frédérique St-Jean qui ont tenu la charnière défensive serrée pour limiter les occasions de marquer tout en relançant avec des centres précis aux joueuses de demi-centre  Maude Lagacé, Dionyssia Pilarinos et Chloé Mina de l’équipe U-17 étaient elles aussi habillées pour combler les absences.

L’entraîneur devra cependant bientôt penser à une autre solution pour combler les absences lors des prochains matchs. L’équipe U-17 AAA du CS Monteuil étant en position de participer au Championnat canadien, cela empêchera l’utilisation de ses joueuses en PLSQ féminine après le 31 juillet.

D’ici là, le CS Monteuil accueillera les Lakers du Lac Saint-Louis le 22 juillet à 18h30. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.