Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2018 - 12:00

La Fondation de l’athlète d’excellence récompense trois athlètes d'ici

Par Salle des nouvelles

Trois athlètes lavalloises se sont vu recevoir l'une des 29 bourses du Programme de bourses Hydro-Québecm remises par la Fondation de l'athlète d'excellence. Jessica Beauchemin, Laurie et Cynthia St-George ont chacune remporté une bourse de 2 000$.

Âgée de 15 ans, Jessica Beauchemin s'est classée au 4e rang avec l'équipe du Québec de WaterPolo aux Championnats John Hale en Californie. La jeune athlète espère être recrutée par l'équipe canadienne en vue des Jeux olympiques et d'obtenir une bourse d'étude d'une université américaine.

À 17 ans, Cynthia St-George est médaillée d'argent aux Championnats canadiens juniors, aux Championnats québécois juvéniles et médaillée d'or des Championnats québécois junior.  L'étudiante en science de la nature au Collège Montmorency, la joueuse de curling elle souhaite rafler le titre national junior et du coup participer aux mondiaux juniors, tandis qu’elle rêve à des victoires lors des tournois d’envergure du circuit mondial, au Tournoi des cœurs Scotties et aux Jeux olympiques. Cynthia aimerait poursuivre son parcours académique à l’Université McGill ou de Sherbrooke en médecine et devenir pédiatre.

Laurie St-Georges est quant à elle médaillée d'argent aux Championnats canadiens juniors et médaillée d'or aux Championnats québécois juniors.  Âgée de 21 ans, elle vise la couronne nationale junior et une participation aux mondiaux juniors. 

« C’est avec un grand bonheur que nous collaborons depuis 21 ans maintenant avec Hydro-Québec, un partenaire loyal et intimement impliqué auprès de la relève sportive québécoise, a tenu à rappeler M. Claude Chagnon, président de la FAEQ. Témoignant de sa grande pertinence, plusieurs éventuels Olympiens et paralympiens ont été soutenus par le Programme de bourses d’Hydro-Québec, qui aide des étudiants-athlètes identifiés relève ou élite et âgés entre 11 et 22 ans. L’objectif est donc de faire une différence dès l’émergence de leur talent, probablement le moment où ils en ont le plus besoin. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.