Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Derrière le banc , par

16 août 2016 - 15:21

Les mandats d’un coach…. (suite)

Les mandats d’un coach…. (suite)

Lors de notre dernier article, nous avons vu différents aspects des mandats d’un coach. En voici d’autres qui complètent le mandat que je me donne en tant qu’entraîneur…

Créer un environnement positif et professionnel

Il est important pour moi d’être accessible en tout temps pour mes joueurs et de prendre le temps qu’il faut pour eux. Un environnement positif et professionnel pour chaque joueur et pour l’équipe dans sa globalité est une priorité dans l’atteinte de nos objectifs.

Par exemple, un joueur qui est inconfortable avec une situation doit pouvoir en discuter avec moi ou un membre de mon personnel entraîneur dans les meilleurs délais afin de régler la situation et pouvoir se concentrer le plus rapidement et efficacement possible sur son mandat de joueur.

Responsabilité sociale et d’équipe

En tant que membre d’une organisation sportive, je demande à mes joueurs et à mon personnel entraîneur d’être des leaders et de donner l’exemple. Ce que j’entends par là, ce n’est pas seulement au niveau interne de l’équipe ou sur la glace. Je prône que chacun d’entre eux aient un comportement irréprochable à l’extérieur de la glace, qu’ils agissent avec classe tant avec les partisans qu’avec les médias. Ils sont l’image de notre équipe et de notre organisation, ils doivent donc agir en fonction des valeurs de celle-ci et en faire la promotion. De plus, il ne faut pas oublier que plusieurs jeunes athlètes du hockey mineur puisent leurs modèles de hockey à travers ces joueurs.

Je demande également qu’ils s’impliquent au niveau de la communauté. Que ce soit par le biais de bénévolat, d’activités organisées par l’équipe, d’implication au niveau des jeunes athlètes ou auprès des enfants malades. Chacun y trouve sont compte et cela permet à mes joueurs de rester bien au fait et sensible à la réalité des autres.

Guider les joueurs

À travers l’aspect hockey, je me dois aussi de guider mes joueurs. En effet, chaque joueur fait face à différentes réalités et différents choix. La première étape pour moi est de leur expliquer de A à Z notre code de conduite. Ce code que j’ai élaboré avec mon personnel entraîneur, consiste entre autre à respecter les couvres-feu, à respecter les différents horaires d’entraînements, à respecter les règles de la famille (pension) qui les accueille au quotidien, d’adopter un code vestimentaire approprié selon les occasions.

Nous abordons également l’utilisation des médias sociaux. Bien que cela puisse paraître banal, nous devons sensibiliser et encadrer nos joueurs quant à l’utilisation adéquate des plateformes telles que Facebook, Twitter, Instagram, etc. Parfois, le manque de maturité ou une forte émotion peut les pousser à publier des propos pouvant être interprété défavorablement pour eux et pour l’organisation.

Il ne faut pas oublier que notre but en tant qu’organisation n’est pas seulement de gagner, mais aussi de faire progresser ces jeunes joueurs vers une carrière professionnelle et les accompagner vers une vie adulte équilibrée et respectable.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: