Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Derrière le banc , par

3 novembre 2017 - 10:38

Implication communautaire et sociale

Tout au long du mois d’octobre qui vient tout juste de se terminer, on a pu voir à travers la LHJMQ chacune des équipes revêtir un chandail rose pour la durée d’un match afin d’endosser une cause qui touche malheureusement trop de femmes au Québec et ailleurs, le cancer du sein. Tous les dons, les profits de ces matchs venant de la vente de ces chandails, des encans et autres activités ont été remis à des organismes venant en aide à cette cause.

À Drummondville, les Voltigeurs ont pu amasser plus de 6000 $ qui ont été ensuite remis à la Fondation René-Verrier venant en aide aux femmes au prise avec le cancer du sein. En ajoutant les 17 autres équipes de la LHJMQ, la contribution globale est quand même considérable. Mais au-delà de ces sommes amassées, il y a l’importance de la sensibilisation versus la cause et l’impact à court, moyen et long terme sur nos joueurs et nos partisans jeunes et moins jeunes.

Un peu dans la même veine, on retrouve aussi d’autres activités tout au long de la saison. Il y a le Movember porté par nos joueurs (moustaches de novembre) et le Noeudvember porté par les entraîneurs (port du noeud papillon) en support aux victimes du cancer de la prostate.

Il y a les matchs des toutous où, au premier but marqué par l’équipe locale, les partisans lancent des peluches sur la glace pour les remettre durant le temps des fêtes aux enfants défavorisés. Il y a aussi la collecte de denrées non périssables lors des matchs du mois de décembre pour aider les familles dans le besoin et leur permettre de passer un temps des fêtes plus joyeux . Ces gestes apportent un peu de positif dans la vie de certains moins fortunés ou atteints de maladies.

Sans contredit, les joueurs et les organisations réalisent l’impact positive qu’ils ont dans leur communauté et s’impliquent pour pouvoir faire une différence dans leur région. Chaque équipe a ses activités et il n’est pas rare de voir les joueurs visiter des écoles, des pratiques de hockey mineur, des hôpitaux etc... pour créer un lien avec les jeunes de la région. Plusieurs joueurs prennent aussi des initiatives personnelles pour contribuer à certaines causes qui leur tiennent à coeur.

En tant que dirigeant, entraîneur et aussi père de famille, j’ai la ferme conviction que chacun de ces petits gestes peut faire la différence. Ces implications sociales et communautaires font en sorte qu’au fil des saisons, nos jeunes hockeyeurs deviennent aussi de jeunes adultes responsables.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: