Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Derrière le banc , par

12 janvier 2018 - 09:44

Championnat du monde junior la conclusion

Quelle différence énorme, le sentiment du vide d’il y a un an a fait place à l’euphorie de la victoire. Il est difficile de mettre des mots sur ce qu’on ressent dans un moment pareil, mais une adrénaline incroyable nous envahie quand la cloche sonne et qu’on annonce la victoire après un dur combat, qui dans mon cas, à duré plus de deux ans.

Notre équipe a connu une bonne première phase du tournoi. Sans être parfaite, nous avons réussi a terminer premier de notre groupe et aussi vivre de l’adversité à travers celui-ci. Le match extérieur contre les Américains nous a permis de vivre une expérience incroyable jouant le match devant plus de 45 000 personnes. Avant tout, il nous a donné une excellente préparation en vue des matchs sans lendemain que constituent la ronde des médailles.

Nous avons donc préparer un video avec les séquences de ce match. Les séquences étaient sur la gérance de match et comment se comporter dans des matchs sans lendemain où la différence entre gagner et perdre est si mince. Nous avons attendu avant de présenter ce video. Nous en avons fait la présentation aux joueurs seulement avant la demie finale contre les Czech sachant que ce match et le match de la finale seraient les deux matchs les plus importants. On peut dire que nos joueurs ont très bien réagis suite à cette présentation et que nous avons géré les deux matchs avec beaucoup de maturité.

Le match contre la Suède était comme prévu le match le plus difficile à gagner. Possédant une équipe très talentueuse, rapide et complète, les Suédois ont été des adversaires coriaces. Une bataille de 60 minutes comme on l’avait prévu. Je crois que la discipline et la maturité de notre équipe versus les Suédois nous a permis de faire cette mince différence.

Quoi de mieux que de voir un jeune comme Steenbergen marquer pour donner la victoire à notre équipe. Entre la première phase du tournoi et la ronde des médailles, nous avons rencontré individuellement chacun de nos joueurs. Lors de mon entretient avec lui, je lui avais dit que j’aimais son attitude, que parfois il serait possible qu’il joue moins mais aussi de se tenir prêt et que chaque match était différent et qu’il était possible qu’il voit plus d’action tout dépendent de ses performances et du cours des matchs. Que malgré le fait qu’il n’avait pas marqué encore dans le tournoi, lui qui a marqué 86 fois dans la ligue de l’ouest au cours de la dernière saison et demie, de garder le focus et sa façon de travailler et que peut être qu’il en marquerait juste un mais que ça serait le plus important. De le voir réussir ça a ajouté au plaisir de la victoire. Tous les joueurs et le staff étaient très heureux de le voir récompenser de cette façon.

Après le match, j’ai annoncé qu’il s’agissait de mon dernier match comme entraîneur d’équipe Canada junior. De pouvoir partager ce moment avec ma conjointe Julie présente au match et ma famille qui était devant leur téléviseur était très spécial pour moi. Faire partie de cet évènement demande beaucoup d’engagement et des sacrifices pour moi mais aussi pour eux. Pour la première fois en 4 Noel, l’an prochain je passerai ce temps avec eux, avec les souvenirs des hauts et des bas des trois derniers tournois mais surtout en gardant le goût euphorique de la médaille d’or qui conclue l’aventure.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: