Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 février 2018 - 09:06

De la belle visite aux bureaux d’Éco-Nature

Par Salle des nouvelles

Le 2 février 2018, Éco-Nature a reçu, à ses bureaux, la visite du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. André Fortin, accompagné du député de Sainte-Rose et adjoint parlementaire de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Jean Habel. 

Le comité de direction d’Éco-Nature a profité de leur présence pour présenter l’organisme ainsi que des projets de développement au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles. Notamment, l’implantation d’un circuit de transport récréatif et utilitaire sur la rivière des Mille Îles. Ce projet structurant pour la communauté a pour objectif de faciliter l’accès à la rivière des Mille Îles en établissant des centres de location reliés par un système de navette dans près de huit municipalités riveraines. La Communauté métropolitaine de Montréal soutient cet important projet qui mettra en valeur les trames bleue et verte du Grand Montréal. 

Certaines infrastructures telles que des quais et des panneaux d’interprétation ont déjà été installées dans les municipalités de Boisbriand, Lorraine et Bois-des-Filion. 

Sur la photo:
Jean Lauzon, Johanne Viau, Jean-François Boily, Luc Ménard et Jean Lapointe de chez Éco-Nature, M. le Ministre André Fortin, M. le Député Jean Habel, Anaïs Boutin d’Éco-Nature

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.