Publicité
13 août 2019 - 14:00

Gestion dynamique des feux de circulation

La Ville de Laval fait l’acquisition d’un logiciel pour optimiser la performance de son réseau routier

Par Salle des nouvelles

Les élus municipaux de la Ville de Laval ont approuvé le projet d’acquisition et de mise en service d’un logiciel de gestion dynamique de la circulation lors de la séance du conseil municipal de juillet. Déployée en 2020, cette technologie permettra d’optimiser la performance du réseau routier lavallois en améliorant notamment la fluidité de la circulation, le transport collectif et les déplacements des véhicules d’urgence.

« Ce nouveau logiciel recevra de précieuses informations des feux de circulation raccordés au réseau de télécommunication existant. En 2020, le nombre d’intersections branchées passera de 26 à 76. Il s’agit d’un pas de plus vers le raccordement de l’ensemble des près de 300 feux de circulation du territoire », précise Marc Demers, maire de Laval. 

« L’optimisation de la performance du réseau routier est un incontournable pour une mobilité efficace, alors qu’on observe à Laval une densification de la circulation. Ce projet s’ajoute aux autres initiatives visant à améliorer les déplacements sur le territoire, notamment aux efforts déployés pour favoriser la mobilité active et durable », conclue-t-il.

En plus des bénéfices sur la mobilité au quotidien, le logiciel permettra le déploiement de programmations spécifiques aux feux de circulation lors d’événements planifiés ou en situation d’urgence. La télésurveillance améliorera aussi l’entretien des équipements composant les feux de circulation et le suivi de leur performance.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.