Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 juin 2018 - 13:30

5 conseils pour bien gérer votre réputation en ligne

soit sa nature) du bien-fondé de sa stratégie. Plutôt que de naviguer sur un portail consacré à toutes les facettes du marketing en ligne, lisez cet article, qui rassemble 5 conseils pour bien gérer votre réputation en ligne !

Employez quelqu’un qui se dédie à gérer votre réputation

 

Avoir une bonne réputation en ligne, c’est pourquoi conforter sa clientèle (quelle que

Beaucoup d’entreprises minimisent l’impact d’un poste de chargé de communication ou de community manager. Pourtant, avoir une présence sur les réseaux sociaux, relancer des partenariats ou partager des informations au quotidien requiert du temps et de l’anticipation.

Saviez-vous que, pour avoir une bonne réputation en ligne, il faut pouvoir consacrer 5h par jour (minimum) aux réseaux sociaux et aux publications de contenus ? Il apparaît donc évident que quelqu’un doive se dédier à votre réputation en ligne, sous tous les aspects :

-Identité visuelle (graphique)

-Site web (publications, annonces d’évènements)

-Réseaux sociaux (communication au quotidien)

Cette personne (ou ces personnes) pourra/ont être garante(s) de votre réputation en ligne.

 

Multipliez les évènements de mise en visibilité

Pour entretenir votre réputation en ligne, encore faut-il être visible et en avoir une. Pour cela, il faut pouvoir afficher votre présence à des évènements, de préférence dans votre secteur d’activités. Par exemple, votre réputation en ligne sera d’autant plus grande si vous participez à un salon commercial, grâce auquel vous pourrez publier des photos.

N’oubliez pas de relayer vos participations (et quels membres de l’équipe ont participé) sur les réseaux sociaux, ou dans votre newsletter mensuelle. Communiquer, c’est la clé !

 

Investissez-vous dans une cause

Pour vous forger une réputation en ligne unique et authentique, il faut aussi pouvoir être associé à une image, voire une cause. Si vous proposez des prestations d’accompagnement commercial à l’export, il faut par exemple vous associer avec des associations locales, qui travaillent à l’international.
Liez vos intérêts à ceux d’un public plutôt non gouvernemental : vous pourrez alors participer à d’autres évènements organisés par ces organismes, ce qui renforcera votre visibilité et votre réputation sur le net.

 

Publiez régulièrement du contenu « frais »

 

Pour garder une réputation au top, il faut savoir être la page. Une réputation évolue, souvent au jour le jour. Si vous n’êtes plus visible en ligne, les gens perdront de l’intérêt à suivre vos actions, vos activités ou votre quotidien. Il faut donc maintenir un lien avec votre public.

En cela, le « contenu frais » est essentiel : il s’agit d’informations, à la fois temporelles et intemporelles, à publier régulièrement, à savoir plusieurs fois par semaine. Le contenu temporel peut faire référence à des photos d’évènements, des articles d’actualité dans votre secteur, tandis que le contenu intemporel peut se référer à votre entreprise en tant que telle.

 

Mettez en place des outils d’audit et d’analyse

Le meilleur moyen pour maintenir votre réputation en ligne à un certain niveau est d’avoir les bons outils pour mesurer vos performances. Cela se joue à plusieurs échelles :

-La visibilité sur les réseaux sociaux

-Le nombre de visites sur votre site

-Le taux de rendement (par rapport à la cible commerciale)

-Le retour sur investissement

Si Google Analytics est un incontournable, chaque secteur d’activité possède des outils d’audit et d’analyse pour améliorer son contenu, donner un nouvel angle à sa réputation ou bien pour revoir la stratégie générale.

Le mot d’ordre, c’est donc le suivi, et la veille permanente !

Votre réputation en ligne repose sur quelques conseils très simples, à commencer par l’importance d’accorder du temps à votre image. Vous pourrez ensuite gagner en visibilité et faire évoluer votre réputation en ligne. N’oubliez pas l’importance des réseaux sociaux pour entretenir cette réputation !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.