Publicité
21 janvier 2019 - 10:30

Environnement

Reconduction des subventions lavalloises liées à l’électrification des transports

Les Lavallois pourront à nouveau se prévaloir d’une aide financière accordée par la Ville pour l’achat d’un véhicule 100 % électrique ou d’un vélo à assistance électrique. Le conseil municipal​ a adopté les règlements visant la reconduction de ces projets.
 
« La lutte aux changements climatiques est une réelle préoccupation pour notre administration qui veille à ce que soient mis en place des programmes performants de réduction des gaz à effet de serre sur le territoire. L’engouement des Lavallois pour nos programmes de subvention est indéniable. En 2018, 300 citoyens ont bénéficié du coup de pouce financier offert pour l’achat d’un véhicule 100 % électrique, alors que 260 Lavallois se sont prévalus de l’aide financière pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Rappelons que nos objectifs initiaux ont été dépassés, puisque nous avons dû accorder une extension budgétaire pour répondre favorablement à la demande de tous », déclare Marc Demers, maire de Laval.​

Subvention pour l’achat d’un véhicule 100 % électrique

​​Subvention pour l’achat d’un vélo à assistance électrique

Financement des subventions

Rappelons que ces subventions sont octroyées grâce à un programme mis en place en ​2011 par la Ville pour compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au développement du territoire lavallois. En effet, une tarification spécifique est imposée aux promoteurs lors d’une demande de permis de raccordement, ce qui permet le financement de projets de réduction des GES mis en œuvre par la Ville.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.