Publicité
8 janvier 2019 - 16:54 | Mis à jour : 5 février 2019 - 17:13

Texte commandité

Astuces pour protéger son auto en hiver

 

L’hiver est une saison rude et pas seulement pour les humains! Les voitures sont aussi affectées par la chute de la température, la neige, la glace et le verglas. Il est donc essentiel de prendre des mesures afin de protéger son véhicule des conditions hivernales. La carrosserie est un élément important, mais d’autres parties nécessitent également de l’attention et des soins.

Entretenir la carrosserie

La carrosserie est certainement la partie d’un véhicule qui subit le plus les effets de l’hiver, puisqu’elle est directement exposée aux éléments, surtout si le véhicule n’est pas stationné dans un garage ou un abri temporaire. Il faut donc en prendre grand soin.

Avant l’arrivée de l’hiver, il est très important de veiller à faire appliquer un traitement antirouille sur la carrosserie, ainsi que sous le véhicule. Le sel répandu sur les routes glacées tout au long de la saison froide favorise grandement la corrosion et l’usure de ces parties sur un véhicule. L’antirouille constitue donc un traitement préventif majeur. Par ailleurs, il est important de noter que si une réparation de carrosserie a lieu durant l’hiver, il vaut mieux appliquer un nouveau traitement sur la zone concernée.

D’autre part, il est important de ne pas négliger le lavage de la voiture. Oui, le froid peut causer du gel, mais la saleté et le givre qui collent au véhicule au fil des déplacements peuvent également favoriser la corrosion. Ainsi, un passage régulier au lave-auto préviendra certains dommages plus importants.

Il est aussi recommandé d’effectuer un cirage de la carrosserie à chaque changement de saison, dont un début de l’hiver. Le cirage permet de protéger la peinture et la couleur du véhicule. Il limite aussi les dégâts causés par les éraflures.

Surveiller d’autres composantes

Plusieurs autres éléments d’une voiture requièrent des soins pour s’assurer qu’elle soit bien protégée contre les conditions hivernales. Il faut veiller à les dégivrer avec un outil approprié, jamais avec de l’eau chaude, et remplacer les essuie-glaces lorsqu’ils deviennent trop usés. Par ailleurs, le lave-glace devrait contenir de l’antigel. Il existe également quelques trucs pour prévenir la formation de givre, comme l’utilisation d’un carton pour empêcher sa formation.

Évidemment, il est essentiel d’effectuer le changement des pneus et d’opter pour un modèle adapté aux conditions de l’hiver. Ces pneus garantiront une tenue de route adéquate. Il peut aussi être avisé de faire un changement d’huile, pour veiller à ce que toutes les pièces mécaniques soient bien lubrifiées, ainsi qu’un remplacement du liquide de refroidissement.

Enfin, il est possible de préparer les joints de caoutchouc à affronter le froid en les vaporisant avec un enduit de silicone ou en les frottant avec de la glycérine. Cette mesure permettra d’éviter que les joints ne rétrécissent trop lors des grands froids, ce qui pourrait les abîmer.

Tous ces gestes contribueront donc à avoir une voiture qui pourra résister aux impacts de l’hiver sans dommage majeur. Le véhicule pourra ainsi demeurer en bon état pendant très longtemps si toutes ces conditions sont respectées année après année.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.