Publicité
26 avril 2019 - 13:30

Laval

Fête des voisins: rendez-vous le 8 juin

Par Salle des nouvelles

Le 8 juin prochain aura lieu la Fête des voisins. Promu par le Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS), l’évènement est l’occasion parfaite pour améliorer la dynamique entre voisins. 

Pour cette 14e édition, le RQVVS souhaite inviter les municipalités, les organismes locaux et les citoyens à s’inscrire sur le site https://rqvvs.qc.ca/fete-des-voisins et se joindre aux 8000 fêtes inscrites depuis 2006.

Une formule simple aux bienfaits multiples
Que ce soit pour un intime « 5 à 7 » de quelques maisons environnantes ou un spectacle grandiose dans la rue, l’idée est de donner la chance aux gens qui se croisent au quotidien de créer des liens. L’originalité du concept est simple : ce sont les citoyens eux-mêmes qui organisent la fête dans leur voisinage. Les municipalités et les organismes locaux sont invités à assumer le rôle d’ambassadeur afin de promouvoir la Fête des voisins, offrir des outils promotionnels ou encore faciliter l’organisation de fêtes citoyennes en mettant à disposition des espaces publics.

En créant des liens entre voisins, la Fête des voisins favorise l’appartenance, l’entraide, le sentiment de sécurité et rapproche les générations et les diverses communautés. Selon Ariane Pichette Neveu, directrice générale par intérim au RQVVS, les résultats sont même visibles : « La plupart de nos participants sondés remarquent que les gens d’un même voisinage se saluent et se parlent plus après la Fête des voisins. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.