Publicité
2 décembre 2019 - 09:00

Pour le mois de décembre au minimum

Une boutique éphémère lancée par la Licornerie s’installe au Carrefour Laval

Par Salle des nouvelles

Pendant tout le mois de décembre, La Licornerie diffuse ses couleurs pastel rose et bleu via le lancement d'une boutique éphémère au Carrefour Laval. Ouverte depuis hier, on peut y retrouver des accessoires, vêtements, peluches, produits de beauté et bien plus encore, toujours dans le respect de la thématique du monde magique des licornes.

La possibilité d’ouvrir une boutique de façon permanente est en cours d'exploration. Des maquilleuses seront sur place afin d’ajouter un peu de paillette dans votre vie et les enfants de 5 à 12 ans auront la chance de s’amuser dans un immense jeu gonflable intérieur. Pour les amateurs de produits québécois, une trentaine d’artisans locaux présenteront leurs créations colorées, entourant le magnifique sapin orné de décorations de Noël que vous pourrez également vous procurer.

Le fondateur du projet, David Chevrier, cultive l'ambition d'avoir un véritable mini-marché de Noël Licornesque. Pour les plus gourmands, il sera également possible de vous procurer des buches de Noël ou encore combler votre réserve de sucreries pour les vacances hivernales.

Afin de rendre ce projet possible, la charmante petite boutique située sur Mont-Royal depuis le printemps 2019 est temporairement fermée. Cependant le site Web de La Licornerie est maintenant disponible pour vos achats en ligne et vous aurez la possibilité de récupérer le tout à la succursale de Montréal située au 408 Mont-Royal Est, sur rendez-vous.

La boutique de Montréal accueillera à nouveau ses clients à partir de la fin janvier. La Licornerie lavalloise est située tout près du Souris Mini et du Old Navy dans le Carrefour Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.