Publicité

8 mai 2020 - 10:45 | Mis à jour : 11:00

La reprise des activités était prévue pour le mardi 19 mai

Entreprises, écoles et garderies ouvriront le 25 mai à Laval

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les entreprises, écoles et garderies situées sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), reprendront leurs activités plus tard que prévu. À Laval, cela signifie que la reprise des activités de ces établissements est prévue, si tout va comme prévu, le lundi 25 mai

« La décision de rouvrir doit être prise selon deux critères: la contagion et la disponibilité des lits. Dans la grande région de Montréal, le  ratio ROR0, où le degré de transmission est de 1 alors qu’il devrait être autour de -1 pour avoir le feu vert. Ensuite, près de 1000 lits sont disponibles dans les hôpitaux, mais nous n’avons pas le personnel pour prendre en charge ceux-ci advenant une remontrée de la courbe. C’est donc ce qui nous incite à retarder les ouvertures prévues le lundi 18 mai », a précisé le premier ministre François Legault en point de presse, le jeudi 7 mai. 

Rappelons que ce lundi 4 mai, les commerces ayant un accès extérieur et qui sont localisés en dehors du territoire de la CMM pouvaient ouvrir leurs portes en respectant des normes émises par la santé publique.

Vers une réouverture des centres de formation professionnelle et de formation pour adultes le 19 mai

L’ouverture des écoles primaires devrait se faire le lundi 25 mai prochain, selon certaines conditions. Un accompagnement bonifié demeurera en place.

Les écoles secondaires demeureront fermées jusqu’à la prochaine rentrée scolaire. Un accompagnement bonifié demeurera en place.

Les élèves des centres d’éducation des adultes et de formation professionnelle pourront poursuivre leurs apprentissages de différentes manières et les centres devraient ouvrir leurs portes à compter du 19 mai prochain afin de permettre aux élèves de réaliser les activités pratiques liées à leur formation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.