Publicité

24 novembre 2020 - 11:00

Fleurons du Québec

Laval remporte le prix Reconnaissance en verdissement

Par Salle des nouvelles

Le 12 novembre, le projet de renaturalisation de quatre bretelles d’autoroute de Laval s’est mérité le prix Reconnaissance en verdissement, catégorie 5 000 habitants et plus, lors de la 15e édition du dévoilement officiel des Fleurons du Québec.

Ce projet, réalisé au printemps 2020, représente un effort important pour atténuer les îlots de chaleur, lesquels détériorent la qualité de l’air en favorisant la formation de smog.

« Dans un souci d’adaptation du territoire aux changements climatiques, la reconnaissance de cette initiative ne peut que nous réjouir et nous encourager à mettre en place d’autres solutions innovantes dans les années à venir », a mentionné Virginie Dufour, conseillère municipale de Sainte-Rose et responsable des dossiers environnementaux.

Les bretelles d'autoroute ont été ciblées en fonction de la taille des emprises autoroutières et de l’achalandage. Leur reboisement vise à réduire les effets des îlots de chaleur urbaine (température, ruissellement), à augmenter la canopée et à contribuer à la séquestration du carbone atmosphérique par les arbres. En tout, plus de 23 000 plantules et 16 000 arbustes totalisant une trentaine d’espèces ont été plantés aux intersections suivantes :

•              Boulevard des Laurentides et autoroute 440;
•              Boulevard Industriel et autoroute 440;
•              Boulevard Chomedey et autoroute 440;
•              Boulevard Saint-Martin et autoroute 15.

Le projet a été réalisé en collaboration avec le ministère des Transports du Québec, la Direction générale principale de la région métropolitaine de Montréal ainsi que le professeur Alain Paquette et son équipe de laboratoire du Centre d’étude de la forêt (CEF) de l'UQAM, afin de mesurer l’effet des arbres sur l’atténuation des températures et de vérifier, notamment, quelles techniques d'aménagement et de plantation sont les plus efficaces pour favoriser la survie et la croissance des arbres dans ces conditions difficiles.

Il a été financé par le Fonds vert dans le cadre de Climat municipalités – Phase 2 (CM-2), un programme du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Ce programme soutient le passage à l’action des organismes municipaux, et il découle du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.