Publicité

2 décembre 2020 - 09:30

D’une valeur de 6,84 M$

Laval acquiert un vaste terrain afin d’aménager un grand parc urbain

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La Ville de Laval vient d'annoncer l’acquisition d’un vaste terrain de 27 715 mètres carrés, incluant 320 mètres de berge en bordure de la rivière des Prairies, qui permettra d’aménager un parc urbain accessible à toute la population.

Cet espace vert sera voisin de la future maison des aînés, un projet annoncé le 30 novembre dernier par la ministre Marguerite Blais, responsable des Aînés et des Proches aidants.

« Ce magnifique terrain bordé d’une berge et situé tout près du centre-ville a une valeur inestimable à nos yeux. Cette acquisition, qui équivaut à 17 patinoires de la LNH, démontre à nouveau notre volonté de faire de Laval une ville plus verte et accueillante, soucieuse de développer le tissu urbain dans une perspective durable », a mentionné le maire de Laval, Marc Demers, par voie de communiqué de presse.

Cette acquisition d’une valeur de 6,84 M$ s’inscrit dans la poursuite des objectifs de la vision stratégique Laval 2035 : urbaine de nature, qui vise notamment à consolider l’aménagement des parcs, des sentiers urbains et des berges. Dans le cadre de cette même transaction, la Ville se porte acquéreur du bâtiment patrimonial situé au 520, boulevard des Prairies.

La Ville de Laval souhaitait acheter ce  terrain depuis de nombreuses années. Afin de répondre aux besoins du CISSS de Laval quant à l’implantation d’une maison des aînés, une promesse bilatérale de vente et d’achat a été conclue le 18 novembre dernier entre la Ville, le CISSS et l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), qui est le propriétaire du terrain. La transaction globale, qui s’élève à 15,34 M$, inclut donc la part vendue à la Ville ainsi que celle vendue au CISSS de Laval.

« Par la vente de ce terrain situé sur le campus de Laval de notre établissement de recherche universitaire, nous sommes heureux de contribuer à la réalisation des projets structurants de la Ville de Laval, du CISSS de Laval et du ministère de la Santé et des Services sociaux, ainsi qu’à l’atteinte de leurs objectifs stratégiques respectifs visant l’aménagement urbain et le bien-être collectif », a mentionné Luc-Alain Giraldeau, directeur général de l’INRS.

Il s’agit de la quatrième acquisition récente par Laval d’un terrain en berge à des fins de parc et d’espace vert ou de conservation. Elle s’ajoute à l’acquisition du terrain boisé adjacent à la berge des Baigneurs à Sainte-Rose, à celle des deux grandes îles, ainsi qu’à la marina Le Commodore.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.