Publicité

19 janvier 2021 - 16:00 | Mis à jour : 22 janvier 2021 - 14:43

Laval

Les équipes Demers et Trottier s’opposent à la suspension du stationnement alternatif

Par Salle des nouvelles

La cheffe d’Action Laval et candidate à la mairie, Sonia Baudelot, ainsi que la conseillère municipale de Chomedey, Aglaia Revelakis, ont proposé la suspension du stationnement alternatif pendant la période du confinement et de couvre-feu décrétée par le gouvernement du Québec.

Alors qu’un très grand nombre de Lavallois ont adopté le télétravail pour cette période, des ajustements sont nécessaires pour les accommoder. L’équipe de Marc Demers, ainsi que Michel Trottier se sont opposés à cette proposition.

« Je suis abasourdie de voir que notre proposition a été votée et rejetée, séance tenante, par le parti du Maire et même par Michel Trottier », a déclaré Sonia Baudelot. « Le gouvernement provincial nous demande à tous de rester à la maison pour éviter la propagation du virus, il y a donc beaucoup plus de voitures stationnées qu’en temps ordinaire sur les rues de Laval. Déplacer son véhicule peut devenir sérieusement problématique ».

Ceux-ci ont justement été nombreux à manifester leur mécontentement sur le sujet depuis le début de la période de confinement. Certains secteurs sont déjà saturés en période ordinaire, le confinement rend la situation intenable. Pour l’équipe de Sonia Baudelot, Action Laval, les besoins des citoyens passent avant tout. Le politique est là pour trouver des solutions et apporter de la souplesse au système.

Mme Revelakis a déclaré : « Nous apportions une solution rapide et temporaire à cette problématique qui ne sera bientôt, souhaitons-le, qu’un mauvais souvenir. La direction générale de Laval a pourtant entre ses mains toutes les ressources nécessaires pour effectuer un déneigement très efficace, même sans le stationnement alternatif, comme cela se fait dans d’autres villes du Québec ».

Le stationnement alternatif a pour but, entre autres, de faciliter le travail de déneigement lors des quelques tempêtes au cours de l’hiver. Les Lavallois devront continuer de déplacer leur voiture quotidiennement pendant cette période où, autrement, tout le monde cherche des solutions pour alléger la situation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.