Publicité

27 février 2021 - 09:00

Réduction des GES et résilience climatique

Laval reçoit l’insigne de réussite de la CMMC

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 2

La Ville de Laval a été récompensée par la Convention des maires pour le climat et l’énergie du Canada (CMMC) pour avoir fait progresser ses objectifs en matière d’environnement.

L’insigne de réussite de la CMMC est décerné aux municipalités qui se sont engagées à jouer un rôle de leader dans l'action climatique municipale en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et en augmentant leur résilience climatique. 

« Cette reconnaissance est une belle récompense pour tous nos efforts déployés jusqu'à maintenant. Elle nous encourage à poursuivre notre travail et ainsi dépasser nos objectifs en matière d’environnement », souligne Virginie Dufour, conseillère municipale de Sainte-Rose, membre du comité exécutif et responsable des dossiers en environnement.

La Ville de Laval s’est engagée à réduire d'ici 2035 ses émissions de GES de 33 % par rapport à 1990. Ainsi, depuis son adhésion à la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie, elle produit annuellement un inventaire des émissions lavalloises de GES. Cet outil permet d’évaluer l’impact des mesures de réduction mises en place et à venir.

Parmi les actions phares s’inscrivant dans le cadre de la stratégie de lutte aux changements climatiques de la Ville de Laval, soulignons le programme de compensation des gaz à effet de serre (GES), une initiative municipale novatrice au Canada. Ce programme vise à compenser les GES produits par la construction de projets résidentiels, commerciaux ou institutionnels grâce à la collecte de sommes qui serviront à financer des initiatives de réduction des émissions.

À noter que cet automne, la Ville lancera une campagne sur la lutte aux changements climatiques afin de sensibiliser ses citoyens sur sa vision et ses objectifs en matière d’enjeux climatiques, de susciter leur engagement et de les inciter à changer leurs habitudes quotidiennes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Je ne sais pas quoi répondre à cela . Une bonne habitude que la ville de Laval pourrait elle-même et qui ne coûte pas cher : le marquage des lignes . Combien d'interceptions à 4 voies sont mal marquées ? Plusieurs dans mon quartier ( Laval-des-Rapides ) , ne sont pas marquées .Exemple = Boul. du Souvenir et Boul. de L'Avenir , Boul. St-Martin et Boul. L'Avenir . Sur 4 voies aucune n'est réservée pour tourner à droite . Mais , le plus choquant , c'est celle du Boul. Laval et Boul. du Souvenir direction EST . La voie du centre est presque toujours vide et , souvent ,
    je dois attendre pour tourner à droite , mais un comique est dans la voie en question et décide de continuer tout droit alors que plusieurs personnes attendent après le/la conducteur/conductrice qu'il/elle libère la dite voie . Je ne suis pas allé à l'université pour comprendre qu'il y a un problème de marquage des voies . Et , on me parle de gaz à effet de serre .
    À bon entendeur , Salut .

    alain giroux - 2021-02-27 12:24
  • C'est une excellente nouvelle pour nous les Lavalois et Lavaloises. On continue sur cette même lancée.

    Fritz Gerald Filoscin - 2021-02-28 15:01