Publicité

20 avril 2021 - 12:30 | Mis à jour : 12:34

Semaine nationale du 18 au 24 avril

Laval confirme son soutien au don d’organes et de tissus

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval réitère son soutien à la Semaine nationale du don d’organes et de tissus, dont la 24e édition a cours du 18 au 24 avril.

Cette année encore, durant toute la semaine, l’hôtel de ville sera illuminé en vert, soit la couleur du ruban qui représente la cause du don d’organes. Pour l’occasion, le maire Marc Demers a posé un geste un symbolique en levant le drapeau à l’effigie du ruban vert à l’hôtel de ville.

En ce difficile contexte de pandémie, le don d’organes a plus d’importance que jamais, car il permet de sauver concrètement des vies. Mentionnons qu’un seul don d’organes peut sauver jusqu’à huit vies. De plus, il permet de redonner la santé à 20 personnes. Des efforts de sensibilisation restent à faire, toutefois : si 70 % des Québécois disent accepter de faire don de leurs organes, à peine la moitié (54 %) d'entre eux auraient pris les mesures nécessaires pour que ce soit fait après leur décès*.

Transplant Québec rappelle à la population que la façon la plus simple de signifier son accord au don d’organes est de signer l’autocollant sur sa carte d’assurance maladie ou de s’inscrire à l’un des registres des consentements. On conseille aussi d’en faire part à ses proches.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.