Publicité

13 juillet 2021 - 15:00

Deux nouveaux appels de propositions

Financement fédéral pour une communauté lavalloise plus accessible aux personnes handicapées

Par Catherine Deveault

La pandémie de COVID-19 a eu un impact disproportionné  sur les personnes handicapées. En réponse à cette situation, le gouvernement du Canada a pris des mesures pour éliminer les obstacles pour les personnes handicapées, en améliorant l'accessibilité de Laval et des collectivités partout au Canada.  

Grâce au Fonds pour l'accessibilité, le gouvernement fédéral finance des projets qui améliorent l'accessibilité des collectivités et des lieux de travail, rendant ainsi des villes comme Laval plus inclusives pour les personnes handicapées. Le Fonds crée des possibilités pour les personnes handicapées de participer à la vie de leur collectivité et d'obtenir un emploi. 

« Le Fonds pour l’accessibilité est une occasion pour les organisations et les entreprises de Laval de participer activement à la création d'une ville plus inclusive pour les personnes handicapées », ont déclaré les députés fédéraux de Laval. « Depuis 2015, nous avons assisté au déploiement de projets locaux qui ont eu un impact positif sur Laval, et avec deux nouveaux appels à propositions dans le cadre du Fonds pour l'accessibilité, nous sommes impatients de voir comment les organisations et les entreprises travaillent en utilisant ce financement pour améliorer l'accessibilité de notre communauté. » 

Appels de propositions

Le gouvernement du Canada a lancé deux nouveaux appels de propositions dans le cadre des volets Projets de taille moyenne et Innovation jeunesse du Fonds pour l'accessibilité. 

• Dans le cadre du volet Projets de taille moyenne, les organismes peuvent soumettre des propositions de projet pour un financement allant de 350 000 $ à 1 million de dollars. L'appel à propositions est ouvert jusqu'au 29 juillet 2021. 

• Dans le cadre du volet Innovation jeunesse, les jeunes travaillant en partenariat avec des organismes à but non lucratif, des organismes à but lucratif, des municipalités, des organismes autochtones et des gouvernements territoriaux peuvent demander un financement de projet allant jusqu'à 10 000 $. Les jeunes doivent soumettre leur manifestation d'intérêt d'ici le 29 octobre 2021, et les organisations travaillant avec des jeunes ont jusqu'au 30 novembre 2021 pour soumettre une proposition de projet.

Faits saillants  

• Depuis la création du Fonds pour l'accessibilité en 2007, le gouvernement du Canada a financé plus de 4 700 projets qui ont amélioré l'accessibilité des collectivités et des lieux de travail pour les personnes handicapées et tous les Canadiens. 

• Dans le budget de 2021, le gouvernement s'est engagé à verser 100 millions de dollars supplémentaires sur deux ans au Fonds pour l'accessibilité, à compter de 2021-22. Cela permettra de tripler le financement pour soutenir les projets de petite et moyenne  envergure avec les organismes sans but lucratif, les refuges pour femmes, les petites municipalités, les organisations autochtones, les gouvernements territoriaux et les entreprises de toutes tailles.  

• Dans le budget de 2021, le gouvernement s'est également engagé à verser 29,2 millions de dollars sur deux ans pour aider les enfants handicapés en aidant les centres de garde d'enfants à effectuer les mises à niveau physiques nécessaires pour améliorer l'accessibilité de leurs installations. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.