Publicité

15 juillet 2021 - 12:00

Les régions de Laval et des Laurentides

La Financière agricole du Québec révèle son bilan de mi-saison

Par Catherine Deveault

La Financière agricole du Québec présente le bilan de mi-saison en assurance récolte pour les régions de Laval et des Laurentides. Ce bilan décrit les conditions climatiques et leurs effets sur les cultures produites dans ces régions.

Il fait également le point sur la survie à l'hiver des plantes pérennes, des abeilles, de l'ensemencement et du développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes.

Faits marquants en date du 6 juillet

  • Hiver doux et précipitations de neige inférieures à la normale
  • Très bonne survie à l'hiver des céréales d'automne, du foin et des pommiers
  • Récolte de sirop d'érable avec des rendements et une qualité inférieurs à la normale. Températures élevées d'avril ayant mis fin à la coulée plus tôt que la normale
  • Début hâtif du printemps causé par la fonte rapide de la neige ayant permis de devancer les travaux aux champs
  • Faibles précipitations combinées à des températures au-dessus des normales d'avril ayant nui au développement de certaines cultures
  • Gelées printanières tardives de la fin mai ayant affecté le soya, le maïs-grain et les cultures maraîchères
  • Pommiers affectés par le manque d'eau et le gel printanier tardif. Traitements requis pour la prévention du développement de la brûlure bactérienne dans certains vergers de la région
  • Première fauche de foin effectuée plus tardivement qu'à la normale en raison du déficit hydrique. Rendements inférieurs à la normale. Repousse affectée par le manque d'eau
  • Gels survenus les 17 et 23 juin dans les Hautes Laurentides (station météo de Papineau-Labelle)

« Chaque année, alors que les producteurs agricoles de la région s'activent dans les champs, La Financière agricole dresse un portrait de l'état des cultures de la mi-saison. Si les rendements ou la qualité des récoltes ne sont pas au rendez-vous à la suite de conditions climatiques ou de phénomènes naturels incontrôlables, le Programme d'assurance récolte peut intervenir pour compenser les pertes de revenus. »

- Mme Béatrice Cacopardo, directrice régionale

La Financière agricole du Québec c'est :          

  • Une relation d'affaires avec près de 24 000 entreprises agricoles et forestières
  • Une offre de produits et de services de qualité en financement, assurance et protection du revenu
  • Des valeurs assurées s'élevant à 4,1 G$ et un portefeuille de garanties de prêts de 5,78 G$
  • Une relève agricole au cœur de nos priorités : aide financière directe et adaptée à sa réalité
  • Une équipe soucieuse des besoins de ses clients et des enjeux en agriculture

Source : CNW Telbec

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.