Publicité

23 octobre 2021 - 12:00

Prix Jalon de la mobilité

La STL récompensé pour le déploiement de ses autobus électriques

Par Salle des nouvelles

La Société de transport de Laval (STL) s’est vu décerner une mention au prix Jalon de la mobilité dans la catégorie Efficacité énergétique et électrification, pour la mise en service de ses autobus électriques.

Le prix a été présenté jeudi, lors du gala organisé par l’organisme Jalon Montréal, dont la mission est d'accélérer le déploiement de solutions innovantes en mobilité durable et intelligente.

Avec cette première implantation à une aussi grande échelle de bus 100 % électriques sur le territoire québécois, la STL franchit un cap important de l’électrification de son parc d’autobus. Les Lavallois et les usagers profitent en primeur de cette nouvelle génération d’autobus d’une autonomie de 250 km, déployés sur le réseau afin d’offrir un transport collectif plus silencieux et plus écologique.

Leader en électrification depuis 2012, la STL carbure à l’énergie positive et poursuis son objectif de réduire de 45 % ses émissions de GES d’ici 2028.

« Ce prix est une belle reconnaissance de l’industrie pour un projet dont nous sommes particulièrement fiers. Ce projet démontre aux parties prenantes en transport collectif, et dans d’autres secteurs d’activités, la faisabilité d’utiliser des véhicules à faible émission de GES et contribue ainsi au développement de l’expertise québécoise en électrification des transports », de souligner Éric Morasse, président du conseil d’administration de la STL. 

Sur la photo : Pierre Savage, directeur principal, Infrastructures, Dany Prud’homme, conseiller technique, Entretien et ingénierie, Marc Lafontaine, ingénieur et chargé de projets, Entretien et ingénierie, Alexandra Gallo, chargée de projets, Infrastructures, Dounia Habhouba, conseillère en architecture d’entreprise, Technologies de l’information et Nicolas Girard, directeur exécutif, Communications et Affaires publiques.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.