Publicité

8 novembre 2021 - 13:00

Prix Canada pour l’Excellence - Platine

La Société de transport de Laval récompensé pour son organisation

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Société de transport de Laval (STL) a reçu le Prix Canada pour l’Excellence - Platine, jeudi dernier, soit la plus importante reconnaissance au pays en matière d’excellence organisationnelle.

Cette distinction met en lumière la culture d’amélioration continue qui mobilise toutes les équipes au sein de la STL en se distinguant dans la catégorie Excellence, innovation et mieux-être. C'est le deuxième prix en deux ans que reçoit la STL en reconnaissance de la qualité de sa gestion et de sa performance globale. Ce prix d’Excellence Canada fait suite au Prix performance Québec, la plus haute distinction en la matière, remis par le gouvernement du Québec en 2019.

Le directeur général de la Société de transport de Laval, Guy Picard, en présence du président du conseil d’administration, Éric Morasse, se sont vus remettre ce prix le 4 novembre dernier, à l’occasion du Sommet de l’excellence du rendement 2021 et du gala de remise des Prix Canada pour l’Excellence.

« C’est un réel plaisir pour nous de constater que notre volonté d’évolution et d’amélioration continue a été reconnue et que nous recevons aujourd’hui ce prestigieux prix. Une gestion rigoureuse et performante est exercée dans l’ensemble de l’organisation et nous sommes fiers de récolter le fruit de ces efforts aujourd’hui », a affirmé Éric Morasse.

« Nous croyons en la force du nous. Être à la barre d’une organisation aussi innovante et tournée vers l’excellence représente pour moi une grande fierté. La STL ne serait pas ce qu’elle est sans l’apport de ses quelque 1 100 employés et de ses 9 dirigeants au conseil d’administration, qui ont cette passion commune de voir grand et de travailler pour le bien commun », d'ajouter Guy Picard.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.